Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Police nationale : Commissaire Marie Gomez porte la voix de la 6e promotion « Colonel Arafan Doumbouya »

0

C’est un choix bien réfléchi et amplement mérité. Les 209 policiers formés sur la théorie et la pratique sur « l’ordre serre sans armes et avec armes » ont fait leur choix sur la commissaire de police Marie Gomez, directrice générale adjointe de l’Office de la protection du genre, de l’enfance et de mœurs (OPROGEM). Elle a été désignée présidente de la 6e promotion qui porte le nom du « Colonel Arafan Doumbouya ».  

Ce stage de perfectionnement a eu lieu à la CMIS N°1 de Cameroun et celle N°4 d’Entag pour une durée de deux mois et une semaine allant du 13 janvier au 20 mars 2020. Il a connu la participation de 209 policiers dont 84 femmes et 125 hommes repartis dans les deux centres.

Marie Gomez lors de la cérémonie de sortie 209 policiers formés sur la théorie et la pratique sur « l’ordre serre sans armes et avec armes »
Marie Gomez lors de la cérémonie de sortie 209 policiers formés sur la théorie et la pratique sur « l’ordre serre sans armes et avec armes »

Lors de la cérémonie de sortie qui a eu lieu le vendredi 25 juillet présidée par l’inspecteur général de la police Ansoumane Bafoé Camara, Marie Gomez s’est exprimée au nom des 209 policiers récipiendaires de la formation. La numéro deux de l’OPROGEM a au nom de ses condisciples tenu à remercier le directeur général de la police et son équipe d’avoir fait ce programme de perfectionnement une de ses innombrables priorités.

Elle a exprimé le sentiment de joie de toute la promotion d’avoir bénéficié ce renforcement de capacité. « Cette formation vient combler les lacunes qui constituaient de sérieux problème empêchant certains cadres d’apparaître en certains lieux. Nous avions désappris certes cette pratique rituelle et réglementaire qui caractérise l’attitude des éléments d’une troupe entre plus gradé et le moins gradé. Pratique qui instaure l’harmonie, la discipline, le respect et la cohésion », a dit Madame Gomez.

Marie Gomez avec ses collègues policiers
Marie Gomez avec ses collègues policiers

Pour conclure la commissaire Gomez a vanté la nécessité de la formation gage selon elle d’un perfectionnement de la police nationale: « aujourd’hui, nous pouvons être fiers de cette formation car nous sommes convaincus que cet acquis nous donnera des atouts importants pour notre vie professionnelle »

Madame Marie Gomez incarne une police professionnelle qui joue son rôle de sauvegarde de la sécurité dans la cité. Au cours des différentes formations internationales et africaines, Commissaire Gomez a positivement vendu l’image de la Guinée sur le plan mondial. Elle a notamment valablement représenté la Guinée lors des conférences de Kigali (Rwanda), Lomé (Togo), Gaborone (Botswana).

Du commissariat de police à l’Interpol, elle a gravi tous échelons pour devenir la directrice adjointe de l’OPROGEM. Depuis sa nomination, ce service a connu d’importantes mutations. Plusieurs violeurs ont été appréhendés et déférés aux tribunaux pour y être jugés. Certains de ces pervers sexuels ont été condamnés à des lourdes peines.

Alphadjo Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager