ActualitésFaits-divers

Âgé de 104 ans, Elhadj Amadou Diarouga Diallo jouit de toutes ses facultés

0
Elhadj Amadou Diarouga Diallo est âgé de 104 ans
Elhadj Amadou Diarouga Diallo est âgé de 104 ans

Les dernières statistiques de la démographie guinéenne de 2017, l’espérance de vie varie entre 50 et 60 ans. Cependant très peu de guinéens vivent plus 100 ans. C’est le cas de Elhadj Amadou Diarouga Diallo, originaire de Sagalé dans la préfecture de Lélouma. Ce vieux d’une centaine d’années se porte bien. Notre rédaction est allée à sa rencontre à Conakry.

Sagalé est l’une des sous-préfectures situées à 23 km du centre-ville de Lélouma dans la région du Foutah. Ce village de 16.420 habitants a vu naître, Elhadj Amadou Diarouga Diallo, dans cette contrée du Fouta Djallon. A 104 ans, le vieux jouit de toutes ses facultés mentales.

« Je me rappelle qu’on venait à Coyah pour acheter de sel. Je le portais sur la tête pour aller à Lélouma. Une fois, je suis jusqu’à Friguia, je suis tombé malade là-bas. On m’a donné du fonio, je n’ai pas voulu manger, il a pris ma main et il m’a dit tu vois cette forêt, je lui ai répondu oui, il m’a dit tous ceux qui tombe malade, c’est ici qu’on les enterre. Je lui dis de me donner ma part de fonio et je vais partir », a-t-il raconté.

Il est né en 1916 entre la première et la deuxième guerre mondiale, ce vieux d’une centaine d’année obéit à un régime alimentaire africain diversifié.

« A l’époque, on avait plusieurs choses à manger, notamment du fonio, du maïs, du manioc et de l’igname. Je demande à la nouvelle génération de suivre les directives de leur créateur », a expliqué le vieux âgé.

Elhadj Amadou Diarouga Diallo, marche à l’aide d’une canne. A l’image de toutes autres personnes âgées, il tombe quelques fois malade, mais il tient toujours bon. Son enfant cadet âgé de 33 ans veille au quotidien sur son père.

« Depuis ma naissance, on ne s’est pas beaucoup séparé. On est très proche. Dieu merci, il n’est pas difficile. Même quand on part à l’hôpital c’est lui-même qui me rappelle qu’il n’a pas pris ses médicaments et il tombe rarement malade. Il n’a ni le diabète, ni la tension et toutes les fois qu’il tombe malade, c’est le palu. Il guérit aussitôt quand il prend ses médicaments », a témoigné son fils Abdoul Gadiry Diallo.

Il est très difficile, voire même impossible de trouver une personne âgée d’une centaine d’années

Ibrahima BARRY

Facebook Comments

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Abdoul Sacko : “si Alpha Condé avait su dépolitiser le secteur d’électricité …”

Previous article

Intox : le journaliste Séga Diallo se porte bien

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités