ActualitésNos régions

Guinée : plusieurs militaires arrêtés à la veille de la présidentielle

0
Des militaires bérets rouges de la garde présidentielle (photo d'illustration)
Des militaires bérets rouges de la garde présidentielle (photo d'illustration)
Votre publicité ici

A 48 heures de la présidentielle du 18 octobre, une mutinerie a éclaté dans les deux principales garnisons militaires de Kindia : les camps Somoreya et Kémé Bouréma. D’après nos informations, des assaillants lourdement armés auraient fait irruption dans les bases militaires pour s’introduire dans les magasins d’armement.

Un haut officier de l’armée a été tué dans l’attaque. Il s’agit du colonel Mamady Condé, chef du camp de Somoreya. Les mutins auraient été repoussés par les loyalistes du camp Kémé Bouréma. Selon une source sécuritaire, plusieurs militaires des forces spéciales ont été rapidement déployés en renfort.

Les assaillants qui se sont dirigés à la prison civile de Kindia pour libérer des prisonniers ont pris la poudre d’escampette après l’opération. Plusieurs militaires faisant partie de la mutinerie ont été arrêtés par les forces spéciales, a-t-on appris. Du côté du ministère de la défense, on affirme que la “situation est sous-contrôle”.

A suivre.

Fatoumata Binta Diallo

 

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Engagement citoyen d’artistes : Le menu d’un cocktail d’opportunisme et de lâcheté !

Previous article

Guinée/Ahmed Tidiane Diallo : « un climat de tensions extrêmes entoure le scrutin»

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités