Toutes les infos en direct sur la Guinée

Kouroussa en ébullition : le préfet en fuite, des militaires encerclent la ville

0

La ville de Kouroussa est le théâtre des violences ce samedi 17 avril 2021. Des nombreux manifestants sont descendus dans les rues pour exprimer leur colère. Ces protestataires accusent les autorités locales « d’expropriation » d’une zone minière qui était exploitée par des orpailleurs locaux au profit d’une société minière implantée dans la ville.

Selon nos informations, ces manifestants en colère ont pris pour cible les autorités préfectorales et communales de la ville minière de Kouroussa. Ils ont ont attaqué et vandalisé les résidences du préfet et du maire de Kouroussa.

L’origine de cette énième manifestation dans la ville de Kouroussa serait liée à un conflit qui avait éclaté autour d’une zone minière exploitée par les orpailleurs locaux. Après cette altercation entre orpailleurs, le gouverneur de la région de Kankan était intervenu pour demander aux orpailleurs de libérer les lieux au profit de la société Kouroussa Gold Mining.

Ce qui aurait mis de l’huile sur le feu. Les orpailleurs locaux qui exploitaient le site contestent la décision du gouverneur de Kankan. Ils sont donc sortis pour réclamer que la zone leur soit restituée sans conditions. Des agents des forces de l’ordre déployés sur le terrain ont tenté sans succès de maintenir l’ordre.

Aux dernières nouvelles, on apprend que le préfet a pris la poudre d’escampette, des militaires venus en renfort ont parvenu à prendre là-dessus sur les manifestants. Le centre-ville est quadrillé par des bérets-rouges  les manifestants ont réussi à barricader la route nationale Kankan-Kouroussa pour empêcher la circulation.

Abdourahmane Diallo pour Verite224.com

(00224) 621 28 03 88 / 664 79 20 35   

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager