ActualitésFaits-divers

Lambanyi : plusieurs blessés autour d’un conflit domanial qui implique KPC de GuicoPres

0
Violente manifestation en Guinée (image d'illustration)
Violente manifestation en Guinée (image d'illustration)
Votre publicité ici

Le problème domanial qui oppose depuis quelques mois certains citoyens de Lanbangni et Kerfalla Personne Camara (KPC) est loin de connaitre son épilogue malgré la saisine de la justice. Vendredi 26 septembre, des jeunes trouvés sur le site ont été bastonnés par les services de sécurités avant d’être arrêtés et déposés à l’escadron N°15 de Kobaya. 

A en croire une source qui s’est confiée à notre rédaction, ces violences ont été perpétrées par des gendarmes sur ordre de l’homme d’affaire. Ils n’arrivent pas à comprendre selon eux cet acharnement de KPC contre des paisibles citoyens pendant que la justice a été saisit de l’affaire.

« KPC a la gendarmerie appuyée par ses gardes ainsi qu’une entreprise de sécurité privée dans le but de violenter les jeunes volontaires tandis que le dossier est pendant devant le tribunal de Dixinn. Ils ont détruit tout ce que les jeunes ont édifié sur le domaine, les violenter physiquement à travers les matraques et des bâtons. Ils ont été tous arrêtés et envoyés à l’escadron N°15 de Kobaya », a expliqué un témoin.

La même source nous a indiqué que les avocats des ces jeunes violentés ont décidé de poursuivre en justice toutes les personnes impliquées dans ces violences peu importe leur statut pour que justice soit faite.

« Les avocats des jeunes volontaires ne comptent pas céder à la pression. Ils sont déterminés à poursuivre la procédure par les voies légales jusqu’à ce que le droit soit dit parce qu’ils sont convaincus qu’entre le fort et la faible c’est la loi qui libère. Ils sont déterminés par conséquent à engager une procédure pénale contre KPC, son garde rapproché qui se fait appeler Colo, le directeur de la sécurité privée se trouvant sur le site un certain Camara et le commandant de l’escadron N°15 de Kobaya. Car, il n’y a pas un citoyen super privilégié, ni un citoyen ordinaire, nous sommes égaux en droit et en devoir. En fin, si KPC est convaincu des documents dont il dispose qu’il saisisse les juridictions compétentes et non user le pouvoir de l’argent contre les jeunes innocents et pauvres », a conclu notre source.

Abdourahmane Diallo

(00224) 621 28 03 88

          

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Cosa/Bantounka : des violents accrochages signalés entre jeunes et gendarmes

Previous article

Violents affrontements à Dalaba : un jeune tué par balle

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités