ActualitésNos régions

Armée : des militaires mutins victimes des tortures et des violences graves

1
Des militaires bérets rouges de la garde présidentielle (photo d'illustration)
Des militaires bérets rouges de la garde présidentielle (photo d'illustration)
Votre publicité ici

C’est une information Verite224. Au moins une dizaine des militaires interpellés après s’être mutinés 48 heures avant la présidentielle du 18 octobre vivent dans des conditions de détention extrêmement difficiles. C’est qu’a appris Verite224 auprès des sources concordantes, ces militaires qui sont détenus dans des camps militaires font l’objet des sévices et des traitements inhumains dégradants.

Ils sont tout le temps torturé par des militaires des forces spéciales“, a indiqué une source qui s’est confiée à notre rédaction. Des militaires qui ont été grièvement blessés lors des violents accrochages avec les forces loyalistes ne bénéficient pas des soins adéquats. Certains parmi eux souffrent des douleurs atroces, a-t-on appris.

Après la présidentielle du 18 octobre, une vidéo a fuité dans laquelle on peut voir des corps sans vie des militaires mutins traînés d’un pick-up. Dans cette séquence, on y voit notamment le Colonel Mamady Doumbouya, commandant des forces spéciales en train de faire descendre les corps. Au sein de l’opinion, certains avaient dénoncé une profanation des corps. L’Etat-major de son côté a fustigé la publication des images subversives.

A la veille de l’élection qui a vu Alpha Condé remporté un 3e mandat, des militaires du camp Kémé Boureima de Kindia s’étaient mutinés. Au cours de cette mutinerie, le Colonel Mamady Condé, commandant du camp avait été tué. Le même jour, son neveu a été abattu au cours des échanges des tirs avec des mutins.

Zoom de Verite224.com

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Wanindara : importante présence policière malgré l’accalmie

Previous article

Présidentielle 2020 : La « Nouvelle République » félicite le Pr. Alpha Condé pour sa réélection

Next article

1 Comment

  1. Heureusement, vivent encore.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités