Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Découverte de mine d’or à Gaoual : Faya Millimouno invite les autorités à gérer cette situation avec assez de responsabilité

0

Depuis la découverte de mine d’or dans la sous-préfecture de Kounsitel, préfecture de Gaoual, des salives ne cessent de couler dans la cité. A peine descendu de l’avion, après un séjour aux Etats Unis d’Amérique, le président du parti Bloc Libéral (BL) s’est exprimé à ce sujet ce mercredi.

Dr Faya Millimouno a d’abord vanté la richesse naturelle de la Guinée avant de dénoncer la façon dont elle est gérée par les autorités du pays.

« Il est clair que la Guinée est très riche sur le plan minier. Nous avons beaucoup de richesse. Mais, est ce que ces richesses sont en train d’avoir un impact positif sur le peuple de Guinée ? Je me rappelle toujours d’une étude faite par un de nos compatriotes en 2010. Il a montré qu’au moment où nous étions colonisés, le colon qui exploitait nos ressources veillait à ce que 5% de la valeur des ressources exploitées reviennent aux colonies. Aujourd’hui, nous ne sommes pas capables de ramener au pays 1% des richesses qu’on est en train d’envoyer à l’extérieur. Il suffit simplement de comparer le nombre de tonnes de bauxite qui sortent maintenant par rapport au nombre de tonnes qui sortaient avant. Mais ce qui rentre dans la caisse de l’Etat, c’est plutôt en sens inverse. Voilà ce qui explique cette situation. La pauvreté est là, les jeunes sont au chômage. Quand ils apprennent qu’il y a une richesse quelque part, naturellement, ils vont y aller. Ce qu’on peut souhaiter auprès d’autorité, c’est de gérer cette situation avec assez de responsabilité », a-t-il déclaré à sa descente d’avion.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager