Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Guinée : entretenir les caniveaux pour sauver des vies

0

Aujourd’hui la problématique d’insalubrité dans les différents quartiers de Conakry dévient une situation très préoccupante. Cette réalité inquiète à la fois les gouvernants et les citoyens. Les caniveaux qui devaient faciliter le passage de l’eau sont remplis des ordures de tout genre.

Ce blocage empêche considérablement l’eau de circuler, obligeant ainsi ces déchets à se retrouver sur certains axes routiers de la Capitale. Et les conséquences sont multiples et fâcheuses : inondations, immondices, destruction des routes, … Mais, le ministère des travaux publics est à pied d’œuvre pour sensibiliser les citoyens sur les méfaits des jets d’ordures dans les caniveaux.

L’épineuse question d’insalubrité à Conakry inquiète de plus en plus les citoyens, certains d’entre eux ne savent plus quoi faire surtout en ce début de la saison pluvieuse. Les caniveaux sont remplis pendant des mois et des mois, dès que la pluie tombe, elle ressort le visage réel de la capitale. Elle met en nu non seulement les comportements inciviques des certains citoyens mais aussi les efforts consentis par le gouvernement dans ce domaine.

Sur la question, certains citoyens appellent au sens de responsabilité et la citoyenneté des Guinéens. Pour eux, un bon caniveau entretenu est synonyme de sauver des vies. C’est le cas de Mamadouba Bangoura citoyen de Yimbaya, il invite ses concitoyens à préserver les acquis infrastructurels : « Bien sûr que les différents quartiers et secteurs de Conakry sont confrontés à une insuffisance de dépotoirs d’ordures mais ces derniers temps il y a eu une forte amélioration avec l’érection des bacs mobiles. Nous devons désormais gérer nos ordures en les jetant dans les bacs. Les caniveaux servent à aider nos routes à respirer. C’est comme un homme quand vous boucher le nez, l’intéressé meurt. Raison pour laquelle j’invite nos concitoyens à jeter les ordures dans les bacs.  J’invite aussi les autorités à multiplier les points de dépôt des ordures»

Des ordures dans les caniveaux sur la route Le Prince à Conakry
Des ordures dans les caniveaux sur la route Le Prince à Conakry

Abdoulaye Bah, un autre citoyen rencontré à Cosa quand a quant à lui donner des exemples où des inondations ont par le passé fait des morts dans les quartiers de Conakry. « L’année dernière c’est à Dabondy où il y a eu au moins cinq morts. Tous ces drames sont liés au bouchage des caniveaux. C’est le même drame qui s’était produit à Coronthie où les eaux sont entrées dans les concessions. On peut éviter ces drames en entretenant nos caniveaux et nos routes », explique M. Bah. « J’invite nos citoyens à s’abonner aux sociétés de ramassage d’ordures parce que chaque ménage produit des déchets tous les jours », poursuit-t-il.

A Dabondy, le souvenir des inondations meurtrières qui avaient ravagé des maisons hantent toujours les riverains. Kadiatou Soumah appelle les habitants de son quartier à gérer bien les déchets en les jetant dans les poubelles. « C’est ce qui s’est passé l’année dernière, les gens ont jeté les ordures dans le grand caniveau qui servait à l’acheminement des eaux usées. Et quand ç’a bouché, les eaux ne pouvaient plus sortir. Il y a eu l’inondation, nos voisins sont morts dans leur sommeil », se remémore Madame Soumah.

A en croire Amadou Sall gérant d’une PME de ramassage d’ordures, il serait nécessaire de passer par des séances de sensibilisation continues et surtout prendre en compte les avis et les recommandations des professionnels du secteur afin d’avoir une politique inclusive et réalisable.

Pour rendre la Capitale propre, le gouvernement avait entrepris pas mal d’initiatives telles que l’implication des corps militaires à l’assainissement, la création d’une police verte, l’instauration des journées d’assainissement et tout dernièrement l’installation des bacs à ordures sur certains axes routiers de la capitale.  Le ministère des travaux publics apportent un important appui au département de l’assainissement pour rendre la ville propre.

Abdourahmane Diallo                      

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager