ActualitésLibre Opinion

Guinéens, réalisons-nous dans quel merdier se trouve ce pays ? 

0
Des gendarmes anti-émeutes lors d'une violente manifestation à Conakry (image d'illustration)
Des gendarmes anti-émeutes lors d'une violente manifestation à Conakry (image d'illustration)
Votre publicité ici

Pour cette fois, j’ai choisi de m’adresser directement aux citoyens « forces de Police & de Gendarmerie et manifestants », qui s’affrontent dans les rues de la Capitale et dans d’autres localités du pays. Je le fais. Parce que, sous nos yeux, la Guinée devient de plus en plus brutale. Les situations de tensions et leurs conséquences sont insoutenables. Rien ne peut les justifier. Il faut les arrêter.

Frères et sœurs, cher-e-s compatriotes ;

Depuis deux décennies, notre pays vit des situations dramatiques. Des centaines de personnes ont perdu la vie dans des conflits sociopolitiques deshumanisants. Des conflits liés à la crise de confiance, qui existe entre les acteurs majeurs de notre République. En plus de ce drame humain, les pertes matérielles sont énormes et à date, il n’y a aucune perspective d’avenir pour les enfants, qui doivent assurer la relève. Vous réalisez ce que cela représente pour ce pays ?

Loin de moi la prétention de donner des leçons à qui que ce soit. Il est d’ailleurs difficile de l’imaginer. Cependant, la situation commande à ce que chacun de nous sorte des clivages pour aider ce pays et l’ensemble de nos compatriotes à retrouver les rapports de bon voisinage et la quiétude. Cette responsabilité incombe surtout à la jeunesse (qu’ils soient membres des services de sécurité, ou militants politiques). Ne contribuons pas à détruire la fierté guinéenne.

Aujourd’hui, plus qu’hier, nos actes sont déterminants pour notre pays. Dans nos quartiers, secteurs et districts, l’incompréhension est totale. Et très malheureusement, c’est en partie dû à notre faute. Rien qu’à voir les discours sectaires que, certains d’entre nous tiennent très souvent, nous comprenons que le sens du vivre ensemble est fortement menacé. La manipulation face à la soif du pouvoir et de l’argent, nous a détournés du devoir patriotique et du contenu de la devise nationale. Concrètement, à quoi servent nos choix s’ils ne servent pas à unifier nos communautés et à consolider les institutions ?

Pour la petite histoire et à titre illustratif, en 2007, c’était il y a treize ans, lors des évènements de « janvier- février », j’ai personnellement pris part aux grandes mobilisations(…) Sous le pont de Coléah, un jeune a pris une balle mortelle alors qu’il se trouvait juste devant moi. La foule dans laquelle je me trouvais a été dispersée et comme beaucoup de jeunes, j’ai eu la vie sauve grâce à la grande Mosquée Fayçal, qui nous avait servi de refuge. J’avais juste dix-sept ans et la date du 22 janvier est désormais un poids sur mes épaules.

En effet, j’ai préféré cette petite histoire pour vous dire que, la situation actuelle de la Guinée est comme le résultat d’une réforme politique inachevée. Il faut que nous comprenions cela pour éviter des sacrifices inutiles. Un mort ne revient plus. Et son cadavre va peser sur l’avenir de notre pays. Car, la seule chose qui fera de différence, c’est si la justice joue son rôle. Même si ce n’est pas toujours le cas.

Le souci que nous avons avec le combat des jeunes, c’est que le grand nombre ne participe véritablement pas de façon organisée aux discussions, qui concernent la vie de la nation. Je sais qu’on me dira tout de suite qu’un tel cadre n’existe pas. Eh ben, soyons plus exigeants pour l’avoir. C’est une question de responsabilité et d’honneur !

Dans l’espoir de vous souhaiter bonne lecture ; Frères et sœurs, soyons intelligents. Ayons le courage de combattre l’extrémisme, quelque soit son origine. Battons-nous pour soigner les plaies et pour que plus aucun compatriote ne meurt pour ses convictions.

Aliou Baldé,

Membre du comité exécutif national du Parti GRUP

aminabalde19@yahoo.com

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

URGENT : le coordinateur du FNDC-Pita vient d’être assassiné

Previous article

Bavures policières : face au silence des artistes “lâches”, le poète Elhadj Ousmane Baldé appelle à leur boycott

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités