Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Hadja Ramatoulaye Diallo : « les policiers ont tué mon fils devant moi »

0

La mère de Mamadou Lamara Diallo est inconsolable suite à l’assassinat de son fils par des agents des forces de l’ordre le mardi dernier. Rencontrée par un reporter de Verite224.com, la dame revient sur les circonstances de la mort de son enfant.

« Ce sont des policiers qui ont grimpé le mur pour venir nous trouver à la maison. Ils ont dit qu’il y a des jeunes qui sont rentrés chez moi, j’ai dit non, qu’il n’y a que mes enfants et moi. Ils étaient au nombre de six, mais les cinq sont rentrés dans la maison, ils ont vérifié mais ils n’ont trouvé personne. Ils ont trouvé cette chambre fermée à clé et ils ont enfoncé la porte. Je leur ai dit d’attendre, la personne qui se trouve dedans va ouvrir, et quand ils ont ouvert la porte, ils ont mis l’arme sur son cou et ils ont pris son téléphone. J’ai dit ne le tuez pas, ce n’est pas ce qu’on c’était dit. Vous m’aviez dit que vous cherchiez des manifestants et si vous ne trouvez personne, vous allez partir. Et c’est après ça que j’ai récupéré son téléphone qu’ils avaient bloqué. Et quand ils sortaient, ils ont repris le téléphone avec moi. J’ai dit ne nous volez pas, vous n’aviez pas trouvé quel qu’un, donc, partez. En sortant, ils ont tiré sur mon fils. Que son âme repose en paix. Ceux qui ont tué mon fils, je ne vais jamais leur pardonner. Je lance un appel aux autorités de nous aider car ce qu’ils veulent, c’est de nous tuer tous et on n’a rien fait pour mériter cela », a raconté Hadja Ramatoulaye Diallo

Ibrahima BARRY

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager