Toutes les infos en direct sur la Guinée

Hommage à Monenembo [Par Halimatou Baldé]

0

Une année de plus pour l’icône littéraire, mon inconditionnel Thierno #Monenembo.

Thierno Monenembo pour les uns, Thierno Saidou pour d’autres, que j’appelle affectueusement le vieux tonton, outre l’icône littéraire, est une perle rare. Il y’a peu de temps que j’ai eu l’occasion de connaître cette pépite d’or au-delà des livres et projecteurs, mais sa compagnie est tellement agréable que j’ai l’impression de l’avoir toujours eu à mes côtés.

Le plus fascinant avec lui, est son sens d’écoute, son humilité et sa modeste façon de vivre. D’ailleurs si tous semble admirer plus l’homme à la plume fascinante avec ses innombrables distinctions littéraires, c’est le contraire chez moi.J’adore plus le Thierno loin des projecteurs. Ce Thierno si calme qu’articuler un mot de fois devient un luxe. J’aime plus le Thierno qui se cache derrière les livres, ouvert à tous et disponible pour donner le meilleur de lui à ceux qui le désirent. Je suis plus marquée par le Thierno que le poids de l’âge n’a réussi à rendre invivable, car toujours plus agréable à côtoyer.

Si hier ses œuvres que je dévorais meublaient joyeusement mon adolescence, aujourd’hui le Thierno loin des projecteurs comble ma vie par sa sagesse et sa disponibilité. Si Thierno Monenembo la légende à la plume exceptionnelle prive de sommeil aux tyrans, laquais et valets, avec lui je peux dormir arrêtée même dans une fourmilière, tellement que je sentirais en sécurité.Si certains ne sont embarqués que par sa plume, je suis envoûtée par le Thierno derrière les œuvres.

Thierno Monenembo, si par ignorance certains ne semblent l’apprécier pour ses prises de position, pour nous il restera à jamais cette merveille qui marque l’humanité à sa façon.

Thierno Monenembo, peu importe les circonstances, il restera à jamais cette légende rentrée dans l’histoire de l’univers avec brio

Thierno Monenembo, notre monument intemporel restera immortel pour l’éternité car ses ouvrages traverseront le temps.

Vieux tonton, merci d’avoir toujours donné de l’insomnie aux despotes, abrutis et cie. Merci d’avoir toujours à remis leurs places les tyrans, scélérats et cie. Merci de n’avoir jamais déposé ta plume pour le plaisir des cancrélats. Merci d’être toujours resté toi-même malgré le temps et les circonstances.

Vieux tonton, que l’Éternel te protège en te donnant des dizaines autres années à fêter dans la santé et la joie. Vieux tonton, pour ta disponibilité et ton affection, je te suis reconnaissante.

Joyeux anniversaire fierté !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager