ActualitésNos régions

Kindia : un militaire devant le juge pour avoir bastonné un huissier de justice

0
Un des symboles de la justice
Un des symboles de la justice
Votre publicité ici

Démarrage ce lundi 18 janvier du procès d’un sous-lieutenant de l’armée guinéenne au Tribunal de première instance de Kindia. Quelques heures après son lancement, l’audience a été renvoyée au 25 janvier prochain. Auparavant, les parties civiles et les avocats de la défense ont eu des échanges houleux pour la défense de leurs clients respectifs.

Devant le juge, le béret rouge a reconnu avoir donné une paire de gifles à l’auxiliaire de justice. Il soutient tout de même s’être limité au niveau de la gifle. Faux rétorque l’huissier de justice  qui souligne dans son témoignage avoir été bastonné à sang. Des plaidoiries et des réquisitions ont eu lieu. L’affaire a été renvoyée pour la semaine prochaine pour la délibération.

Me Thierno Arafou Diallo, huissier de justice poursuit le sous-lieutenant Abdoulaye Sow pour “coups et blessures volontaires et menaces de morts. Le 3 décembre dernier, l’homme de droits était venu déposer une décision de justice chez le l’officier militaire qui était en conflit judiciaire avec une tierce personne autour d’un domaine.

Aussitôt arrivé sur les lieux, le béret-rouge visiblement furieux contre la décision de justice a proféré des injures et s’est violemment attaqué à l’huissier de justice. Il l’administre des violents coups. Celui-ci perd sur le champ trois dents. Thierno Arafou Diallo part à l’hôpital puis dépose une plainte au Tribunal de première instance de Kindia. Durant l’audience, le procureur a requis deux ans de prison avec sursis. Rendez-vous le 25 janvier pour le verdict.

Ousmane Diallo

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Jean-Célestin Edjangue, journaliste et écrivain panafricain: «Mon combat pour les  jeunes» 

Previous article

Labé : deux prisonniers meurent en moins de 24 heures

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités