ActualitésFaits-divers

Le policier qui avait utilisé une femme comme bouclier humain a été écrasé par une voiture

1
Le brigadier-chef Lamarana Bah dit Lama Bah est mort ce lundi dans un accident de circulation
Le brigadier-chef Lamarana Bah dit Lama Bah est mort ce lundi dans un accident de circulation
Votre publicité ici

Ses actes avaient soulevé une vive indignation auprès de l’opinion aussi bien qu’en Guinée qu’à l’étranger. Avec deux de ses amis, le policier Lamarana Bah dit Lamah Bah avait utilisé dame Fatoumata Bah comme bouclier humain face aux jets des cailloux de jeunes manifestants contre une nouvelle constitution qui ouvrait la voie à un 3e mandat pour Alpha Condé.

Selon des sources concordantes, le brigadier-chef ce brigadier a péri dans la nuit du 23 novembre dans un accident de circulation dans le quartier de la Cimenterie, chef-lieu de la préfecture de Dubréka. Pour le moment, même si les circonstances de ce drame routier ne sont pas encore éclairci, on apprend qu’il aurait été écrasé par une voiture. Lamarana Bah est l’un des policiers les plus détestés du pays.

Tout porte à croire que la nouvelle de son décès a soulevé des discussions sur les réseaux sociaux. Certains exprimant leur tristesse et d’autres disant haut et fort que le monde serait meilleur sans l’existence des personnes comme ce policier Lamah Bah.

Du côté du ministère de la sécurité, silence radio, aucune communication n’a été faite sur la mort de ce fonctionnaire de police. Pourtant, ce département avait été accusé d’avoir contraint le brigadier Lamah Bah qui a une appartenance communautaire de dame victime de violence à témoigner.

L’opinion s’était alors offusquée sur le rôle de deux autres policiers qui n’ont jusqu’ici pas été identifiés donc, pas sanctionnés. Le brigadier-chef Lamah Bah va rejoindre sa dernière demeure ce mardi 24 novembre.

Fatoumata Binta Diallo

 

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Guinée : l’ONG AGUT réclame une transition de 18 mois sans Alpha Condé

Previous article

Punition et transparence sont au cœur de la gouvernance d’un État

Next article

1 Comment

  1. Fake New on est champion dedans

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités