ActualitésPolitique

Manifestation de l’UFDG : notre constat sur la route « le prince »

0
La route Le Prince a l'air d'une ville morte lors d'une manifestation appelée par l'opposition
La route Le Prince a l'air d'une ville morte lors d'une manifestation appelée par l'opposition
Votre publicité ici

L’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et ses alliés de l’Alliance nationale pour l’alternance démocratique (ANAD) ont appelé ce mercredi 25 novembre leurs militants à des manifestations sur toute l’étendue du territoire national. Cela pour protester contre les poursuites judiciaires et les détentions d’opposants dans les différentes prisons du pays.

Sur la route le prince, zone favorable au principal parti de l’opposition, tous les marchés installés au bord de la route sont fermés. Les vendeuses des condiments elles, déroulent normalement leurs activités derrière les marchés. Les commerces n’ont pas fonctionnés comme d’habitude même si certaines boutiques sont ouvertes. La circulation quant à elle est restée fluide.

Un important dispositif sécuritaire composé de la police, de la gendarmerie et des forces militaires est déployé tout au long de la route. A chaque 200 mètres, un pick-up de ces unités est posté pour contrôler d’éventuels mouvements de protestation. Tous les grands ronds-points de l’axe notamment à Hamdallaye, Bambéto, Cosa, Enco5 sont pris d’assaut par les agents des services de défense et de sécurité.

Quelques affrontements spontanés ont été tout de même signalés aux environs de 11 heures à Hamdallaye pharmacie entre manifestants et forces de l’ordre. Mais les jeunes protestataires ont été vite dispersés à coups des gaz lacrymogènes et la circulation a repris son cours normal.

A suivre !

Abdourahmane Diallo

(00224) 621 28 03 88

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Diego Maradona est mort

Previous article

Axe Hamdallaye-Kagbelen : une femme violée par 5 militaires devant son mari

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités