ActualitésPolitique

Pillages et destructions des biens à Wanindara : le ministre Boureima Condé accuse d’en être le commanditaire

0
Boureima Condé, ministre de l'administration du territoire
Boureima Condé, ministre de l'administration du territoire
Votre publicité ici

Le Ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, général Bourema Condé a été accusé par un citoyen victime d’agression policière d’être à la base des destructions enregistrées au quartier Wanindara, dans la commune de Ratoma suite aux violences post-électorales.

A l’occasion du passage du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) au chevet des familles victimes de violence et d’exaction policière le weekend dernier, une victime blessée s’est prononcée sur la situation ont-ils confrontés avec les forces de défense et de sécurité.

« Le fait de manifester c’est un droit. Quant à tuer les gens et détruire les biens des populations, ça c’est un crime. On a été attaqué par l’armée, la police sous l’ordre de Bourema Condé nous a attaqué. Ils ont détruit nos biens. L’unique responsable de tout ce qui s’est passé ici c’est Bourema Condé », a accusé Alpha Abdoulaye BARRY, citoyen.

Suite aux violences post-électorales dont le pays est confronté depuis le scrutin du 18 octobre 2020, les citoyens du quartier Wanindara ont été les plus touchés. Des maisons et biens publics ont été détruit et des manifestants tués par balles. Les forces de l’ordre et manifestants se rejettent la responsabilité.

Ibrahima BARRY

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Répression des manifestations en Guinée : l’ONG Article 19 dénonce des exécutions extrajudiciaires

Previous article

La preuve que les résultats auto-proclamés de l’UFDG ont été fabriqués avant le scrutin du 18 octobre [Par Me Souleymane Traoré]

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités