ActualitésLibre Opinion

Présidentielle 2020 : l’enjeu va au-delà de la présidence du Pays

0
Des électeurs devant un bureau de vote de l'école primaire Daouda Sangaré (photo d'illustration)
Des électeurs devant un bureau de vote de l'école primaire Daouda Sangaré (photo d'illustration)
Votre publicité ici

D’anciens camarades de l’Université ne cessent de me bousculer. Ils ont fondamentalement tous envie de connaitre ma lecture du rendez-vous électoral que, nous observons actuellement. J’ai surtout choisi de commenter cette actualité. Parce qu’à mon réveil ce lundi matin, j’ai noté une vingtaine d’interpellations. Et celle qui revienne très souvent est de savoir : « Pourquoi les électeurs ont-ils accordé un grand intérêt à ce scrutin ? » 

En réaction à cette question, je crois très honnêtement que, le vote du 18 octobre 2020 va au-delà de son impact sur la présidence de la République. Je le dis, puisqu’à analyser le déroulement de la campagne électorale, vous comprenez tout de suite qu’il s’agit avant tout d’un duel entre la 4e République et les défenseurs de la Constitution de Mai 2010. C’est donc une question d’honneur, une sorte de référendum !

Par ailleurs, jamais dans l’histoire du pluralisme politique en Guinée, une élection présidentielle n’a autant retenu les attentions et divisés les acteurs. D’abord, vous avez une communauté internationale quasi absente du processus et des leaders politiques, qui ont délibérément choisi de ne pas participer à la compétition. Ils ont leurs raisons et personne ne peut leur refuser ce droit d’affirmer une position politique.

Toutefois, avant de prendre décision si stratégique comme celle qui concerne la vie de tout un pays, il est important que nous ne perdions pas de vue : la stabilité de la Guinée. Ce pays doit tourner définitivement la page de l’égocentrisme. Aucun compatriote ne doit subir l’humiliation, ou perdre quoi que ce soit juste parce qu’un groupe de politiciens ne sont pas contents.

La Guinée survivra. Comprenons-le ! Les appels incessants des partisans et le grand sérieux de certains candidats ne sortent pas de l’ordinaire. Il s’agit en fait, d’une surenchère propre aux rendez-vous électoraux. Sortons des polémiques et attendons les chiffres officiels. Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéen-ne-s.

Aliou Baldé

Membre du comité exécutif national- Parti GRUP  

aminabalde19@yahoo.com

 

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Conakry : un journaliste arrêté pour avoir noté des résultats de bureaux de vote

Previous article

Suspension de Guineematin : l’Association de la presse en ligne en une réunion de crise

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités