ActualitésPolitique

Présidentielle de 2020 : le CNOSCG publie son deuxième rapport de suivi préélectoral

0
Macky Guissé et Alpha Abdoulaye Diallo, tous des vices-présidents du Conseil national des organisations de la société civile de Guinée (CNOSCG)
Macky Guissé et Alpha Abdoulaye Diallo, tous des vices-présidents du Conseil national des organisations de la société civile de Guinée (CNOSCG)
Votre publicité ici

C’est au cours d’un point de presse animé cet après-midi du lundi 14 septembre 2020 dans son siège que le comité du suivi du processus électoral du CNOSG a présenté son deuxième rapport de suivi préélectoral.

Dans ce rapport, le comité a fourni de façon résumée les forces et les faiblesses qui ont caractérisées les étapes préélectorales notamment les conventions des partis politiques et les dépôts des candidatures.

Prenant la parole, Macky Guissé, vice-président chargé des questions de gouvernance et de renforcement des capacités du CNOSCG a énuméré certaines forces dont entre autres : « l’organisation par la CENI du comité inter partis (CIP) du 28 août qui a permis de vulgariser le manuel de transparence de l’ensemble des opérations du processus électoral, également de présenter le guide du candidat à l’élection présidentielle. Le rappel par la CENI des textes juridiques qui encadrent le processus électoral et le caractère inclusif du processus électoral matérialisé par le nombre et la diversité des candidatures enregistrées auprès de la Cour Constitutionnelle », a-t-il indiqué.

Plus loin, il affirme que le comité a relevé avec regret : « le caractère populiste qui a accompagné le dépôt des dossiers de certaines candidatures notamment le RPG et l’UFDG et qui a engendré même des troubles par endroits. La présence des présidents d’institutions républicaines et l’usage des véhicules administratifs lors des conventions des partis politiques, en violation du principe de neutralité de l’administration. La violation flagrante de l’état d’urgence sanitaire par les militants des partis politiques et autres mouvements de soutien. Les propos menaçants et belliqueux dans les discours de certains leaders et responsables politiques », a dit Macky Guissé.

Au regard de ces constats inquiétants, le comité recommande : « d’éviter les discours clivant et les propos incitant à la haine ou à la violence. Renforcer les activités de sensibilisation et d’éducation civique au bénéfice des citoyens, des militants et sympathisants. Respecter scrupuleusement les lois électorales en vigueur durant tout le processus électoral. Respecter les gestes barrières lors des prochaines étapes du processus. Inviter les candidats à faire preuve de retenue et de responsabilité dans les discours politiques », a conclu l’activiste.

Par ailleurs, le comité promet de poursuivre sa mission de suivi de l’ensemble des opérations et annonce une mission de sensibilisation pour le retrait des cartes d’électeurs et le déploiement de dix milles observateurs le jour du scrutin sur l’ensemble du territoire national. 

Abdourahmane   Diallo

(00224) 621 28 03 88          

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Élections présidentielles 2020 : faudrait-il minimiser l’UFDG? (Analyse d’un jeune de la mouvance)

Previous article

Boké : violente manifestation des jeunes à Kolaboui

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités