ActualitésPolitique

Dr. Ousmane Kaba accuse Alpha Condé de préparer une guerre civile en Guinée

1
Dr. Ousmane Kaba

Alors que le bras de fer se poursuit entre les autorités et les opposants hostiles à un éventuel troisième mandat, Dr. Ousmane Kaba multiplie les accusations contre le pouvoir en place. Le leader du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) a profité ce samedi 16 novembre de l’assemblée générale de sa formation politique pour lancer des flèches à l’encontre d’Alpha Condé.

Il accuse ce dernier d’avoir sciemment organisé la répression de la dernière marche du 14 novembre. « La Guinée est en train de connaitre de la dictature », a-t-il expliqué à ses militants massivement réunis au siège du parti à Nongo dans la commune de Ratoma. Pour Ousmane Kaba, le plan « machiavélique » d’Alpha Condé est simple : concentrer les violences sur une communauté pour que celle-ci soit stigmatisée par les autres. « Tout le monde se rend compte que les enfants d’une communauté particulière sont visées en Guinée. Mais, c’est fait exprès, c’est pour diviser le peuple de Guinée, c’est pour que nous allions à la guerre civile », a-t-il dit.

Invitant à l’union et à l’entente, il appelé les Guinéens à ne pas tomber dans le piège tendu par le régime actuel. « Ici comme ailleurs, la Guinée restera unie. Aujourd’hui en Guinée, c’est la guerre entre le Bien et le Mal, c’est la guerre entre la démocratie et la dictature. Ils veulent nous entraîner dans une guerre ethnique, mais ils n’arriveront pas. Personne n’arrivera à diviser la Guinée, nous sommes là à veiller à cela, pour qu’on sache qu’en Guinée, nous allons résister ensemble, main dans la main, pour gagner la liberté de notre pays », a-t-il estimé.

Depuis quelques mois, le pays est en proie à des violences politiques qui découlent principalement de la volonté du Président Alpha Condé à mettre en place une nouvelle constitution. L’opposition et la société civile réunis au sein du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) y voit un moyen pour offrir un troisième mandat au Chef de l’Etat qui est à la dernière année de son deuxième mandat. La dernière marche de protestation a fait trois morts et une dizaine de blessés par balle.

Alpha Diallo

Facebook Comments
Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

3e mandat : Alpha Condé ne compte pas y renoncer

Previous article

La Basse Guinée a désormais trois Kountigui

Next article

1 Comment

  1. […] Blessé par balle il y a tout juste une semaine, le jeune âgé d’une quinzaine d’années vient de succomber de ses blessures. Selon une ses proches qui se confiée à Verite224.com, le 14 novembre après la dispersion de la marche du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), il a reçu une balle au dos au quartier Lavage non loin quartier général de l’Union des forc…  […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités