ActualitésNos régions

Siguiri : plusieurs blessés enregistrés dans des violents affrontements entre des manifestants et des policiers

0
Des fumées après l'explosion d'une bombe de gaz lacrymogène lors d'une manifestation à Siguiri
Des fumées après l'explosion d'une bombe de gaz lacrymogène lors d'une manifestation à Siguiri (image d'illustration)
Votre publicité ici

Ce mardi 14 juillet 2020, des violents affrontements ont éclaté entre des jeunes protestataires et les forces de l’ordre. Les manifestants ont été dispersés à coup des gaz lacrymogènes et ces derniers ont répondu par des jets de pierres. Plusieurs blessés ont été signalés parmi les manifestants. 

Tôt ce matin, la ville de Siguiri, réputée comme fief du parti au pouvoir a été pris d’assaut par des jeunes en colère qui réclamaient l’amélioration des services sociaux de base notamment l’eau et l’électricité.

Dès après leur départ, ils ont vite été dispersés par des tirs à gaz lacrymogènes de la part des forces de l’ordre. Mais décidés d’aller jusqu’au bout, ils ont répondu par des cailloux. Ces affrontements ont occasionné des blessés graves qui ont été admis dans les structures sanitaires de la ville.

Dans leurs pancartes, nous pouvons lire « pas de courant, pas dors », ou encore « pas de courant, pas d’eau, à bas le troisième mandat », ou bien « nous voulons une centrale thermique ou un barrage hydro-électrique ».

Depuis environ un mois maintenant, la région de la Haute Guinée est secouée par des revendications sociales portées par un groupe de jeunes réunis au sein d’un mouvement. Ces revendications qui ont pris naissance dans la ville de Kankan risque de se propager dans toutes les préfectures de la Haute Guinée.

Abdourahmane Diallo

 

   

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Nanfo Diaby après sa sortie de prison : « je vais continuer à prier en maninka »

Previous article

Mandiana : deux villages s’affrontent à cause d’une histoire de femme

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités