ActualitésLibre Opinion

Condamnation de trois journalistes : la grosse colère de Maître Mohamed Traoré

0
Me Mohamed Traoré avocat à la cour d'appel de Conakry
Me Mohamed Traoré avocat à la cour d'appel de Conakry
Votre publicité ici

Opinion

Selon toute vraisemblance, ce ne sont pas seulement des juges correctionnels qui ne maîtrisent pas le contenu de la loi sur la liberté de la presse. Il y a de nombreux journalistes aussi qui ne comprennent pas les dispositions de cette loi.

Cette loi ne tient pas compte du statut de journaliste mais du moyen par lequel le délit a été commis. C’est pourquoi, on parle de délit de presse. Une fois que le délit est commis par l’un des moyens visés à l’article 98 de la loi sur la liberté de la presse, c’est cette loi qui s’applique et non le code pénal. Même si l’auteur du délit n’est pas journaliste à plus forte raison quand il s’agit d’un journaliste.

Le texte commence en effet par ” quiconque ” c’est-à-dire ” toute personne qui …”et non ” tout journaliste qui…”.

C’est dire que la loi sur la liberté de la presse en ce qui les délits de presse intéresse tous les citoyens au-delà des journalistes.”

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Le RPG sera bel et bien mort après Alpha Condé (Opinion)

Previous article

Trois journalistes condamnés par la justice : les associations de presse dénoncent un “verdict liberticide”

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités