Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Coopération : lisez le discours de Dr Mohamed Hady Barry SG-MCIA à la prise de fonction du ministre Amadou Thierno Diallo

0

Discours du SG-MCIA à l’occasion de l’installation du nouveau Ministre de la coopération africaine et de l’intégration africaine

Excellences :

-M. le Ministre d’Etat, Secrétaire Général à la Présidence de la République,

-M. le Ministre Secrétaire Général du Gouvernement

-M. le Ministre de la Coopération et de l’intégration Africaine(MCIA)

-Distingués invités en vos grade et qualité respectifs

Au nom des 778 cadres/agents du MCIA et à mon nom personnel, je vous souhaite la bienvenue en ce temple de la Coopération internationale et de l’intégration africaine.

Mesdames et Messieurs, 

Nous voici réunis ce jour, Mardi 24 Mars 2021 pour installer officiellement notre compatriote, notre frère et ami, SE Monsieur Ahmadou Thierno DIALLO, dans sa nouvelle fonction de Ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine.

Avant tout, qu’il me soit permis, au nom des cadres de ce Ministère, de remercier SE Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, pour avoir pris le temps qu’il fallait pour nous trouver un cadre de confiance pétri de compétences, connu et reconnu par les plus grandes institutions continentales et internationales de financement de grands projets de développement.

Les cadres du MCIA avaient commencé à s’impatienter, voir à s’inquiéter, après que ce Ministère soit resté jour pour jour vacant depuis le départ de  notre sœur, Dr Diène Keita ; il y a de cela 8 mois.

Mais aujourd’hui, nous avons compris et nous sommes satisfaits, car d’après l’adage de nos aïeux, « peu importe le temps mis par celui qui est allé à la recherche de l’eau du moment où il a fini par trouver et apporter de l’eau propre à la maison ».

Donc, Monsieur le Ministre d’Etat, Secrétaire Général à la Présidence de la République, nous vous prions de transmettre à SE Monsieur le PRG notre profonde satisfaction et nos sincères remerciements sincères pour ce choix judicieux qui cadre parfaitement avec sa nouvelle vision et à sa nouvelle stratégie « de gouverner autrement » notre pays.

Monsieur Ahmadou Thierno Diallo, Cher Grand frère, 

Le vendredi 20/03/2021, le PRG vous a nommé Ministre de la Coopération et de l’Intégration africaine dans un contexte particulier marqué par :

-l’avènement d’une quatrième République qui a ouvert une nouvelle page, qui a apporté un nouvel élan à Notre Grande Nation dans son évolution historique,  dans sa quête « d’une prospérité partagée », dans sa recherche inlassable d’un bonheur collectif, aspirations légitimes et ultimes du peuple souverain de Guinée,

-la volonté du Chef de l’Etat de « Gouverner autrement »; concept qui répose sur le triptyque : (i) une vision claire (Savoir où on veut aller, (ii) une stratégie efficace (comment y aller) et (iii) une rigueur absolue (basée sur le strict respect de la Loi), dans la conduite des affaires de l’Etat, et

-l’apparition d’une nouvelle pandémie mondiale (la COVID 19) dont l’impact négatif est entrain de  saper les fondements de l’économie mondiale et par ricochet les fondements des relations internationales …

 

Monsieur le Ministre de la Coopération et de l’Intégration africaine, 

C’est dans ce contexte difficile, plein de défis et d’incertitudes, que le Président de la République vous a choisi pour l’aider à améliorer les conditions de vie des populations guinéennes et faire de la Guinée, dans un futur proche, un pays émergent, la 2e puissance économique de l’Afrique de l’Ouest.

Monsieur le Ministre de la Coopération et l’Intégration Africaine,

Vu votre riche carrière, votre profond engagement en faveur du climat, de l’équité et du genre, vu votre carnet d’adresse aux sein des institutions financières et connaissant aussi votre contribution judicieuse dans la mobilisation des fonds qui ont permis la réalisation de Grands projets dans les secteurs de l’électricité et des routes en Guinée et dans le monde, je suis convaincu que vous allez relever le défi, que vous saurez éviter tous les écueils qui se dresseront sur votre chemin. Car il serait inimaginable que vous réussirez à accomplir des prodiges hors de la Guinée et que nous soyez en mesure d’en faire autant, voire plus, une fois de retour dans votre Patrie.

Monsieur le Ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine, 

Par le Décret D/2018/182/PRG/SGG portant attribution et organisation du MCIA, le MCIA a pour mission principale de « concevoir, élaborer et de mettre en œuvre la politique du Gouvernement dans les domaines de la coopération internationale, de l’intégration africaine et de la coordination des aides extérieures ». 

En d’autres termes, le MCIA est chargé de : (i) mobiliser des partenariats et des sources de financement dans le cadre de la coopération internationale, bilatérale et multilatérale, au niveau des secteurs public et privé et de la Société civile, (ii) de  promouvoir et de développer l’intégration africaine dans ses dimensions sous régionale et continentale et (iii) de coordonner les aides extérieures et d’en assurer leur suivi.

Pour atteindre ces objectifs, il vous plairait, sans nul doute, de connaitre quel est le dispositif mis en place et dans quel état se trouve ce dispositif (le MCIA), au moment où je vous parle ? Voici des questions centrales qui vous attendent, car de leurs réponses dépend, en grande partie, l’issue des combats que vous aurez à livrer dès la fin de cette cérémonie d’installation.

  1. le Ministre,

Le MCIA compte un effectif de 779 agents toutes hiérarchies et catégories confondues. Il est doté d’un Cabinet, d’un Secrétariat Général, de cinq directions générales, d’une Agence de coopération Technique et de six services d’appui.

Un document plus détaillé sur la structure et les compétences respectives de ces services ainsi que les dossiers urgents en ce moment gérés par ces services a été préparé et il vous sera soumis après votre installation.

  1. le Ministre, votre Ministère connait en ce moment des difficultés énormes  d’ordre structurel, institutionnel, managérial et surtout d’ordre financier, des difficultés dont la résolution revient à tous les travailleurs, femmes et hommes, de ce Ministère.

Il urge alors de :

-rédiger, faire valider et meubler un nouveau cadre organique plus adapté à l’effectif pléthorique du Ministère et  aux exigences de la mission de contrôle et de suivi du Ministère des projets financés par le canal de la coopération bi et multi latérale,

-créer un bureau de stratégie et de développement doté d’un personnel compétent capable d’initier et de réaliser des études de faisabilité des projets de développement de grande envergure,

-mobiliser de moyens financiers pour améliorer le cadre de vie de travailleurs, doter le Ministère  d’un équipement moderne, de matériel NTIC, de moyens de déplacement pour les travailleurs ou du carburant afin de leur permettre de se rendre au travail sans trop de difficultés,

-mettre sur pied un plan robuste de renforcement de capacités des cadres du MCIA, etc.

 Monsieur le Ministre, 

Comme vous le savez, le Ministère de la Coopération et de l’Intégration Africaine est un Ministère transversal aux confluents des besoins et des offres de coopération internationale. A ce titre, dès votre installation, vous devrez sans cesse prendre l’initiative de promouvoir le dialogue et la concertation aux niveaux des entités ci-après :

1-des Ministères tournés vers l’extérieur : MAEGE, MPDE, MEF et MPPP, l’objectif étant de rechercher une synergie d’actions pour une collaboration étroite et inclusive des parties prenantes et  une coordination d’ensemble de l’action du Gouvernement en direction  des PTF ;

 

-des Ministères Sectoriels et autres Institutions Nationales réceptrices d’aides, l’action du Ministère sera de répondre avec promptitude et efficacité aux besoins que ceux-ci expriment, de manière à éviter les courts de circuits dans le traitement des dossiers ;

 

-des PTF, le leadership du Département doit être renforcé,   de manière à assurer une coordination d’ensemble des actions de coopération internationale en direction de la Guinée, à travers  un dialogue fécond et durable avec chacun des partenaires,

 

-du secteur privé, des investisseurs privés étrangers, le MCIA doit servir de pont entre ces derniers et les acteurs privés de notre pays,

 

-Enfin au sein du Gouvernement, il conviendrait de souligner que le Ministère de la Coopération et de l’Intégration Africaine soit le porte-étendard de la coopération internationale, régionale et sous-régionale au sein du Gouvernement, et qu’à cet effet, il doit conseiller pour donner                               un nouvel élan à l’action Gouvernementale dans la mobilisation des ressources et des partenariats en faveur du développement de la Guinée.

Monsieur le Ministre,

Je termine mon discours en vous transmettant la disponibilité totale de tous les cadres de votre cabinet et celle de tous les autres cadres et agents des différents directions et services du MCIA, du Secrétaire Général au planton sans oublier les balayeurs, à travailler avec vous dans la loyauté et la transparence.

Nous affirmons haut et fort que le MCIA de la République n’entend pas être une main docile réceptrice des dons qui ne nous aident pas à nous passer de l’aide. Quoiqu’il en soit les aides n’ont jamais développé une Nation.

Nous affirmons ici haut et fort que nous allons avec vous, sous votre conduite, votre leadership, faire de notre Ministère un outil efficace de mobilisation de fonds pour financer les projets de développement dans notre pays conformément à la Vision du chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé.

Vive la coopération internationale et l’intégration africaine !

Je vous remercie !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager