ActualitésNos régions

Dinguiraye : les autorités locales accusées d’avoir ”détourné” plus de 12 milliards GNF

0
Le centre-ville de Dinguiraye
Le centre-ville de Dinguiraye
Votre publicité ici

Les acteurs de la société civile de Dinguiraye accusent les autorités locales d’avoir détourné la redevance minière versée par la Société Minière de Dinguiraye (SMD). Estimé à douze milliards de francs guinéens pour le développement des communautés impactées par l’exploitation des mines dans la préfecture, cette somme n’arrive pas à destination selon le président du conseil préfectoral des organisations de la société civile de Dinguiraye.

Dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères de la télévision Star21, Alhassane Diakité a indiqué que cette redevance qui est en train d’être versée ne suive pas les normes. C’est-à-dire ce que la procédure dit par rapport à la répartition de ce montant versé chaque année.

« On a mis en place une cellule appelée Comité d’appui à la gestion du FODEL. Dans les conditions normales, c’est ce comité aujourd’hui qui est censé gérer les fonds qui sont issus du secteur extractif de Dinguiraye. Cette manière de procédure est mise de côté pour essayer de faire les vœux des autorités locales en place, notamment les autorités préfectorales et les consultants qu’on envoie là-bas comme quoi ce sont des gens qui sont venus pour aider et appuyer les CAGF dans son opérationnalisation. Ce sont des insuffisances qui sont-là. Aujourd’hui, on est en train de parler d’un montant de 12 milliards qui doit être versé pour la préfecture de Dinguiraye dans le cadre de son développement. Malheureusement, ça fait 8 mois que le CAGF est mis en place et jusqu’à présent aucun montant n’est mis à sa disposition. Il y a aucun document qui dit qu’il y a ce montant disponible et que la répartition doit s’effectuer. Les gens ne sont pas informés. Le CNGF n’est pas opérationnel. Ils n’ont pas la possibilité de faire le travail parce qu’ils n’ont pas les ressources nécessaires par rapport au travail. On se demande où se trouve l’argent ? », s’interroge-t-il.

Poursuivant son intervention, le président du conseil préfectoral des organisations de la société civile de Dinguiraye, estime que le détournement de ce montant par les administrateurs locaux pourrait créer des conflits entre la SMD et la communauté riveraine. C’est pourquoi, il interpelle l’Etat et les représentants de la société civile dans les zones minières à plus de vigilance.

« Je demande à l’Etat parce que celui qui a décidé de mettre en place des dispositifs pour qu’il y ait une transparence dans la gestion du secteur minier. Je lui demanderai de veiller strictement au respect de ces manières de procédure. Ces manières de procédure qui a été analysée suivant une réflexion profonde pour que chaque citoyen puisse se sentir dans la gestion de ces fonds-là. Aujourd’hui, si l’Etat ne fait pas ça qu’il soit interpellé qu’il y a un détournement sans nom qui en train de se passer dans la localité de Dinguiraye. Il y a des documents suffisants qui prouvent que vraiment ce qui est en train de se passer là-bas c’est du n’importe quoi », a rassuré l’activiste de la société civile.

Pour attirer l’attention des dirigeants sur cette malversation économique, cet activiste dit avoir mené plusieurs démarches sans succès auprès des responsables du Fond de Développement Local (FODEL).

Affaire à suivre

Ibrahima BARRY

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Sékou Koundouno appelle les journalistes à rester fidèles au peuple de Guinée

Previous article

Labé : nouvelle découverte d’un corps sans vie au quartier Daka

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités