ActualitésNos régions

Dubréka : des dizaines de maisons détruites à Kènèndé

0
Une maison détruite par les autorités préfectorales de l'habitat à Kènèndé
Une maison détruite par les autorités préfectorales de l'habitat à Kènèndé
Votre publicité ici

C’est un vaste domaine désormais avec des bâtiments cassés qui s’offrent aux visiteurs du quartier Kènèndé, un quartier de la préfecture de Dubréka. Des bulldozers ont tout détruit sur leur passage. L’Etat prétend que la terre lui appartient. Sur place, des victimes tentent de récupérer ce qui reste de leurs affaires.

« On a laissé les gens venir s’installer. Il y avait des bâtiments qui étaient finis. Ils sont venus mettre tout ça à terre sans même nous donner quelque temps. Beaucoup de personnes ont perdu leur bien », a dénoncé Bernard Mansaré, victime. « C’est déplorable, je dirai que c’est la faute à l’Etat. Puisque l’Etat devait être en avance sur les citoyens. Un domaine de l’Etat devait être sécurisé. Il devait prendre toutes dispositions pour empêcher les gens de s’installer », a déclaré Jacques Béavogui, habitant à Kènèndé.

Moussa Kouyaté a vu la maison que sa défunte épouse avait construite s’effondrer. Pourtant, il détient des documents légaux. « Quand ma femme est décédée, je suis parti à l’habitat. Ceux-ci m’ont dit que c’est une zone habitable. On a des donations. On a des attestations de l’habitat », a souligné Mohamed Kouyaté.

Le président du conseil de quartier Kènèndé est très en colère contre l’état de Guinée. Il soutient que ces populations ont été déguerpies à tort. « Nous sommes surpris de cette situation. Je crois que c’est par désinformation que les gens sont venus casser. Depuis que je suis responsable en 2006, je n’ai jamais de l’université à Kènèndé. Mais j’ai toujours entendu parler pour le cas de Bondabon. Ce que je connais, c’est l’école nationale de l’administration. Donc, ce qu’ils ont fait c’est du tort », a déploré Yamoussa Bangoura, président du conseil du quartier de Kènèndé.

En Guinée, durant ces cinq dernières années, des milliers de familles ont été victimes de casses de leurs habitations opérées par le Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire.

 Ibrahima BARRY

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Turquie : le guinéen Sadio Diallo signe dans un club de la 2e division

Previous article

Maison centrale : la cheffe cuisinière a-t-elle été violée puis assassinée ?

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités