ActualitésPolitique

Guinée : le RPG inflige des “lourdes” sanctions contre les cadres “frondeurs”

0
Mohamed Diané, ministre de la défense
Mohamed Diané, ministre de la défense
Votre publicité ici

La fronde qui contestait la composition du gouvernement du premier ministre Kassory qui a vu notamment la reconduction de la très controversée Zénab Nabaya Dramé, ministre de l’enseignement pré-universitaire a été étouffée dans l’œuf. C’est en tout cas c’est qu’a appris Verite224.com auprès des diverses sources généralement bien informées.

Selon nos informations, au cours d’une réunion ordinaire du RPG arc-en-ciel dirigée par la coordinatrice nationale du parti, Hadja Nantou Chérif, les participants se sont prononcés sur la mise en place du nouveau gouvernement. En grande majorité, au cours de cette rencontre, ils ont exprimé leur désaccord par principe éthique la reconduction de plusieurs ministres à leurs postes.

Avec le slogan Gouverner autrement, les Guinéens s’attendaient à voir des nouvelles têtes à la direction des départements. Malheureusement, ce sont les mêmes personnes qui ont échoué dans leur mission se voir reconduites. On pense que les populations ne vont pas croire à un changement“, nous explique un haut cadre et militant des premières heures du parti.

Dès que le mémo approuvé par le bureau politique national a été rendu public, d’autres sous-sections du RPG arc-en-ciel ont emboités les pas en contestant les nominations. La fronde avait alors commencé à gagner du terrain. C’est ainsi que Dr Mohamed Diané, ministre de la défense tape le poing sur la table et annonce des sanctions contre les frondeurs.

M’Bany Sangaré, secrétaire à la jeunesse du parti considéré comme le plus radical parmi les contestataires est suspendu par son département de tutelle, le ministère des transports. Lansana Komara, secrétaire général du gouvernement a quant à lui eu une sanction verbale du ministre des affaires présidentielles, Dr. Diané. Dr. Amadou Bano Barry, ministre de l’éducation national a été appelé à sanctionner son chef de cabinet Alassane Diakité. L’Assemblée nationale a été mise aussi en contribution pour sanctionner Sory Sow, le rapporteur de la rencontre. Quelques après l’exécution de ces sanctions, la fronde a vite disparu.

Ousmane Diallo

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

CHAN-2020 : le Mali bat la Guinée au bout du suspense et se qualifie pour la finale

Previous article

Conakry : la fille qui a tué son copain a été arrêtée

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités