ActualitésPolitique

Guinée : plusieurs députés français demandent la libération des prisonniers politiques

0
Ibrahima Chérif Bah, Vice-président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)
Ibrahima Chérif Bah, Vice-président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)
Votre publicité ici

Interpellé sur les cas de détention d’opposants et activistes par le Collectif pour la Transition en Guinée ( CTG), le groupe d’amitié France-Guinée de l’Assemblée nationale française a rendu public un communiqué en date du 22 décembre appelant à la libération des détenus politiques.

« Les députés membres du groupe d’amitié font part de leur inquiétude face à la dégradation des conditions d’exercice des libertés d’expression et de mouvement en Guinée et exhortent les autorités du pays à garantir davantage les droits fondamentaux de ses citoyens et à faire preuve de discernement par la libération des responsables politiques de l’opposition ainsi que des activistes de la société civile actuellement détenus », mentionne le communiqué.

Par la même occasion, ces députés appellent la France à intervenir auprès du gouvernement guinéen afin de faire respecter les droits et libertés fondamentales des citoyens. Ils demandent également au gouvernement français d’accompagner la Guinée dans son processus d’un dialogue politique apaisé.

« Nous appelons par ailleurs le gouvernement français à intervenir auprès du régime d’Alpha Condé pour faire valoir la réprobation de la France à l’égard de ces pratiques autoritaires tout en lui exprimant sa disponibilité à accompagner la Guinée dans la mise en œuvre d’un dialogue politique apaisé, favorisant la transition démocratique tant souhaitée par le peuple de Guinée ».

A ce jour, plusieurs opposants guinéens croupissent en prison après les violences post-électorales. Parmi eux des grandes figures de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) principal parti de l’opposition c’est le cas d’Ousmane Gaoual Diallo, Ibrahima Chérif Bah. Trois opposants sont morts en détention dans l’intervalle d’un mois.

Abdourahmane Diallo

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Enelgui-EDG : 171 anciens travailleurs réclament 30 ans d’arriérés de salaire à l’Etat

Previous article

Abdoulaye Kaba dit Sama Kaba à Verite224 : « beaucoup des pays vont s’inspirer de ce qui s’est passé en Guinée »

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités