ActualitésPolitique

Humilié et torturé de son vivant, le général Nouhou Thiam enterré avec tous les mépris des autorités

0
Le général Nouhou Thiam, ancien chef d'état-major général de l'armée
Le général Nouhou Thiam, ancien chef d'état-major général de l'armée

Ni Alpha Condé, Commandant en chef des forces armées, ni Mohamed Diané, ministre de la défense ni les différents chefs militaires du pays n’ont daigné honorer l’ancien chef d’état-major général de l’armée. Le général Nouhou Thiam, décédé le dimanche 17 mai dernier a regagné sa dernière demeure ce vendredi 22 mai au Cimetière de Cameroun, dans la commune de Dixinn.

L’ancien officier et porte-parole du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD) n’a pas bénéficié d’honneurs militaires. Le ministère de la défense a préféré ignorer ce haut gradé qui a participé à l’organisation de la transition ayant abouti à l’avènement d’un civil au pouvoir. Pourtant, rien ne présagé que le très stratégique département de la défense allait boycotter les funérailles du général Nouhou Thiam.

A l’annonce de son décès, Aladji Cellou Camara, chargé de la communication de la défense a fendu un communiqué pour laisser entendre la rédaction d’un communique des obsèques. Ce vendredi, Mohamed Diané et les chefs militaires ont brillé par leur absence. La dépouille mortelle du général Nouhou Thiam flanquée à même le sol au cimetière de Kameroun a soulevé des réactions de protestation sur les réseaux sociaux. L’officier a été enterré avec tous les mépris mis en évidence par le pouvoir en place.

Certains rappellent et publient des photos des obsèques du Colonel Issa Camara pourtant qui s’est illustré dans les bavures de ses hommes à la préfecture de Mali Yembering. Le Colonel Ousmane Conté, fils du défunt président Lansana Conté décédé récemment avait eu tous les honneurs militaires. Le ministère de la défense est très prompt à organiser les funérailles militaires même de certains sous-officiers.

Le général Nouhou Thiam, réputé proche du général Sékouba Konaté, ancien président de la transition avait été arrêté dans le cadre de l’attaque du domicile privé d’Alpha Condé fraîchement installé au pouvoir. A l’issue de plusieurs années, il a été condamné pour désertion par le Tribunal militaire. Alpha Saliou Wann un de ses codétenus a récemment révélé que l’ancien chef d’état-major a été humilié et torturé par des bérets rouges de la garde présidentielle.

Le général Nouhou Thiam est connu pour avoir menacé de mâter toute contestation à l’issue du deuxième tour de la présidentielle de 2010 qui a abouti à la victoire d’Alpha Condé. Il est aussi mort sans répondre d’une plainte des organisations de défense des droits de l’homme qui l’accusent d’avoir tué des jeunes opposants en haute banlieue de Conakry.

Fatoumata Binta Diallo

Facebook Comments
Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Mort de Mory Kanté : « tu as fièrement représenté ton pays » (Soul Bang’s)

Previous article

Disparition de Mory Kanté : Fodé Oussou Fofana rend hommage au « maître incontesté du balafon, de la kora et de la guitare »

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités