ActualitésLibre Opinion

Les Hommes de l’ombre du palais 

0
Mamadou Bachir BARRY, activiste et opposant politique)
Mamadou Bachir BARRY, activiste et opposant politique)

Du premier régime du feu Ahmed Sékou Touré à celui d’Alpha Condé, les régimes se succèdent, les hommes changent mais la motivation reste presque la même, ‘’l’envie de s’éterniser au pouvoir’’ comme le disait Dadis Camara.

Chaque fois que la Guinée s’engage vers une voie prometteuse, le destin s’amuse à la détourner de sa trajectoire pour lui donner une chiquenaude en la faisant basculer dans une voie périlleuse, vers une destination incertaine.

N’est-ce pas l’ivresse du pouvoir qui a conduit le feu Ahmed Sékou Touré à tarir du pays de ces cadres, la paranoïa du complot qui coûta la vie à des milliers de Guinéens innocents victimes de la suspicion d’un homme entouré d’incrédules cadres scintillant de règlement de comptes interpersonnel mettant en déroute l’avenir de la jeune nation Guinéenne.

N’est-ce pas cette avarice du pouvoir qui a conduit le général mourant à se cramponner au pouvoir, à dormir dans un fauteuil au moment où des cadres véreux détournaient des milliards en fossoyant, amadouant, trompant un homme intègre qui a toujours usé de sa fibre patriotique pour défendre l’intérêt supérieur de la nation. Cet homme qui s’est vu trahir par des cadres qu’il a couronnés de confiance, des bouffons sans vergogne, des hâbleurs éhontés déterminer à agenouiller une économie agonisante pendant plusieurs années.

N’est-ce pas cette tentation des délices du pouvoir qui a conduit le capitaine à manœuvrer l’extinction de toute une génération de leaders politiques dans une manifestation qui a coûté la vie à des centaines de Guinéens épris de paix et de justice dans un stade emblématique qui porte les valeurs de la liberté chèrement acquise.

Tombé dans les acres de ses compagnons qui l’ont plongé dans une contradiction sans précédent, le capitaine Dadis est passé du messie libérateur à l’ennemi de son propre camp, la langue fourchue se rétracte à l’exil.

N’est-ce pas cette même ivresse du pouvoir qui a métamorphosé le héros en bourreaux foulant aux pieds ces principes et toutes les valeurs démocratiques dont il s’est longtemps venté défendre au péril de sa vie.

En Guinée le pouvoir transforme les potentiels démocrates en dictateur, l’on se demande enfin si un esprit maléfique n’habite pas dans ce palais présidentiel, si l’édifice n’a peut-être pas été construit sur les décombres d’un chantier hanté maudit par les ancêtres.

Les amis du chef l’induisent toujours en erreur, ils l’embourbent dans un univers dépourvu de tout humanisme, l’esprit gelé par l’obscurantisme du désir du pouvoir. Pour tromper le chef comme ils aiment bien l’appeler, les attributs, avantages et privilèges miroitants sont mis à l’épreuve par des hommes qui ont juré devant Dieu et les Hommes de servir avec promptitude et loyauté leur pays. Des hommes qui ont choisi d’entrer dans l’histoire par la petite porte, des gourous mafieux pire que les barrons de Sinaloa, amis de tous les chefs d’état, des mauvais compagnons ennemis du bonheur de la nation Guinéenne.

Les hommes de l’ombre, cachés derrière les ténèbres aiguillées par le fanatisme mercantiliste insatiable, prêt à mordre tout élan de développement juste pour défendre des intérêts égoïstes et éphémères.

Ceux qui ont applaudi Sekou Touré, acclamé le général Lansana Conté, ovationné Moussa Dadis, continuent d’applaudir Alpha Condé dans un projet machiavélique destructeur au point de confisquer l’avenir de la nation Guinéenne, ils s’unissent autour d’une entreprise périlleuse qui conduit le pays vers une destination incertaine.

Le pays est conduit par ces hommes de l’ombre, ils décident de qui doit rester ou partir, ceux qui ne se plaignent jamais du retard du pays, qui se plaisent à vivre dans le luxe alors que le pauvre citoyen voit ses conditions de vie se détériorer de jour en jour.

Derrière les murs de Sékoutoureyah se cachent des hommes et des femmes qui cautionnent et encouragent la dictature d’Alpha Condé, ce sont entres autres :

  • Des RPGistes, arrivistes, opportunistes qui usent de leurs positions privilégiées pour extirper et détourner les deniers publics ;
  • Des Amis de la première heure toujours convaincu en la personne et à ses idéaux ;
  • Des cadres assoiffés de pouvoir qui veulent à tout prix garder leurs postes et privilèges ;
  • Des diplomates qui agissent et profitent de la situation pour se tailler la part du lion (contrats).

Ces hommes mettent l’avenir du pays en péril en enracinant du sommet à la base un système qu’ils ont entretenu depuis les premières heures de l’indépendance. Pauvre de nous Guinéens.

Seul le tout tout-puissant des tout-puissants viendra mettre un terme à cette hégémonie qui a mis l’économie Guinéenne dans une forte hémorragie, ces rats rongeurs du palais ont contribué activement à cette instabilité politique qui sévit dans le pays.

Si le peuple se laisse faire, l’espoir du développement tant attendu s’éloignera à des années-lumière. À nous de choisir notre camp se taire à jamais ou s’exprimer, se lever pour dénoncer ces cadres véreux qui représentent une honte pour la nation Guinéenne !

Vous pouvez casser une plume, fermer une gueule mais vous ne pouvez jamais empêcher la vérité de jaillir, le combat est noble car seuls les alliés de la vérité triompheront. Je ne suis pas prêt à me taire !                                                Mamadou Bachir BARRY

(Activiste et opposant politique)

 

Facebook Comments
Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Boffa : des manifestants ouvrent de force 5 mosquées

Previous article

Guinée : Alpha Condé accusé d’intensifier les répressions contre les opposants en période du covid-19

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités