ActualitésNos régions

Mamou : des « réfugiés » victimes d’exactions à Kankan accueillis au Foutah

0
Une famille des réfugiés (photo d'illustration)
Une famille des réfugiés (photo d'illustration)
Votre publicité ici

Nombreux ressortissants de la Moyenne Guinée qui ont subi les violences perpétrées par les militants du RPG arc-en-ciel à Kankan sont arrivés dans la matinée du mercredi 14 octobre à Mamou. Ces sont respectivement des femmes et enfants originaires de plusieurs sous-préfectures de Mamou.

Selon les informations rapportées par nos confrères de Guinee114, ces citoyens venus à l’aide d’un camion de transport commun de la ligne Mamou-Siguiri ont tout perdu pendant les violences politiques à Kankan. Par manque d’habitations et de nourriture, ils sont obligés de retourner dans leurs localités d’origines même si d’entre eux ne connaissent même pas leurs villages respectifs.

Ces violences ont entraîné selon nos confrères de Guineematin 45 boutiques vandalisées et pillées, 5 voitures, 4 motos et 10 maisons incendiées, 18 millions emportés et 34 blessés. Les victimes de ces violences sont toutes des ressortissants de la Moyenne Guinée en raison de leur appartenance soit politique ou communautaire.

A ce jour, si rien n’est fait par les autorités politiques et sécuritaires, plusieurs citoyens résidents dans d’autres villes aussi risquent d’emboîter les pas. C’est le cas de certains citoyens de la Moyenne Guinée installés à Mandiana, Kouroussa et N’zérekoré.

Abdourahmane Diallo

(00224) 621 28 03 88          

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Tribune : l’élection d’Alpha Condé est une punition divine

Previous article

Cellcom Guinée S.A rassure sa clientèle

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités