ActualitésInterviewPolitique

Massacre du 28 septembre : un opposant accuse Alpha Condé d’avoir joué un rôle dans l’assassinat des manifestants

0
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Votre publicité ici

Après l’annonce de la manifestation de rue, le 25 novembre 2020 par l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et ses alliés pour réclamer la justice des victimes et la libération des détenus politiques, Mamady Onivogui, dans un entretien qu’il a accordé à notre quotidien en ligne, a dénoncé la militarisation de la ville de Conakry.

Le coordinateur du mouvement Elazologa, Dr. Mamady Onivogui, a rassuré le peuple de Guinée que la marche du 25 novembre, aura belle et bien lieu.

Il était prévu qu’on fasse une préparation dans deux semaines, pour faire comprendre aux guinéens que les militaires sont nos frères. Le président de la République, Alpha Condé, a parlé de réformes de l’armée. Mais, il a formé une milice pour assassiner le peuple. C’est pourquoi nous préférons la mort que de laisser Alpha Condé gouverner avec la main libre. À Macenta, même si on envoie les canaux, le monde va sortir manifester. Parce que la force utilisée par l’oppresseur sera proportionnelle à la force utilisée par les opprimés“, a-t-il dit.

Ce n’est pas l’armée guinéenne qui tire sur sa population. Mais plutôt, Alpha Condé, a recruté des personnes spéciales à qui, il donne de l’argent pour tirer sur la population, ça ne lui fait ni chaud, ni froid, une fois que le peuple tombe sous l’effet des balles. Ce n’est plus inquiétant même si chaque famille est militarisée. Nous allons sortir le 25 novembre. C’est quel genre de régime ? Il y a combien de fosses communes ? Il y a combien de tueries ciblées, d’arrestations et de kidnapping ? Quand tu parles, on te tue, tu dénonces on te poursuit, quand tu fais de bonnes œuvres, on te menace de mort. 

Alpha Condé, a une milice tueuse. C’est cette même milice qu’il a utilisé le 28 septembre 2009, pour aller massacrer le peuple au nom du capitaine Moussa Dadis Camara. Cette milice est toujours avec lui. Parce qu’il est revenu avec deux rébellions successives, en tuant des guinéens à l’an 2000. Au temps de Sékou Touré, il a utilisé la même milice“.

Pour conclure son entretien, il a invité tous les guinéens à descendre dans la rue, le 25 novembre prochain, pour le départ d’Alpha Condé, qui a perdu l’élection présidentielle par les urnes, mais qu’il refuse de reconnaître sa défaite.

Zézé Guilavogui 

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Le FER engage plus cent milliards pour l’entretien des pistes rurales : un effort financier sans précédent dans l’histoire de cette institution

Previous article

Emmanuel Macron : “Alpha Condé a organisé un référendum juste pour garder le pouvoir”

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités