ActualitésPolitique

N’Zérékoré : une gigantesque marée rouge dit non à un 3e mandat

1
Manifestation du Front national pour la défense de la constitution à N'zérékoré
Manifestation du Front national pour la défense de la constitution à N'zérékoré
Votre publicité ici

Les habitants de la ville de N’zérékoré sont massivement sortis ce jeudi 21 novembre pour manifester contre l’adoption d’une nouvelle constitution par référendum. La manifestation est organisée par l’antenne locale du Front national pour la défense de la constitution (FNDC). Vêtus des t-shirt, des milliers de manifestants ont bravé la chaleur étouffante du soleil pour exiger le respect de la constitution.

Durant leur trajet, les marcheurs ont scandé de slogans contre le régime du Président de la République. A N’zérékoré, un bras de fer opposait les autorités communales aux dirigeants locaux du FNDC. La dernière manifestation dans cette localité avait fait trois morts.

Ces derniers mois, l’idée de changement de la constitution a soulevé d’intenses manifestations. Des opposants et acteurs de la société civile réunis au sein du FNDC soupçonnent le Chef de l’Etat de vouloir adopter une nouvelle constitution pour briguer un 3e mandat. Jusqu’ici, Alpha Condé maintient le suspense sur sa volonté ou non de se présenter à un nouveau mandat.

Près de 30 personnes ont été tuées par balles depuis le début des manifestations. Mercredi 20 novembre, des jeunes ont lancé des pierres sur le cortège du premier ministre Kassory Fofana en séjour à Labé. Les protestataires accusaient le Chef de gouvernement de profiter de sa visite pour promouvoir une nouvelle constitution.

Par Siat Diallo

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Exclusif : fils unique à sa mère, Abdoul Aziz Barry vient de succomber de ses blessures par balle

Previous article

Ebola en Guinée : violences et discrimination, le calvaire quotidien des victimes d’Ebola 

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités