ActualitésFaits-divers

Ordures à Conakry : le calvaire des travailleurs d’Albayrak

0
Un camion du ramassage de la société Albayrak
Un camion du ramassage de la société Albayrak
Votre publicité ici

Les employés de la société de ramassage d’ordures Albayrak travaillent dans des conditions très difficiles. Ils dénoncent un manque de prise en charge sanitaire. Le salaire serait insignifiant malgré les risques qu’ils encourent.

Des jeunes guinéens, faute d’emploi, ont décidé d’intégrer la société de ramassage d’ordures Albayrak. Cet employé dit rendre un service à son pays et à sa manière. « La Guinée c’est chez à nous tous. Nous devons donc l’assainir qu’on nous le dise ou pas. Puisque si on te demande ce que tu as fait pour ton pays et que tu ne le sais pas c’est grave », a déclaré un employé.

Tous les jours, ces ramasseurs font le tour des décharges pour vider les ordures. Malgré les risques qu’ils en courent, ils affirment être confrontés à des conditions difficiles. « Le souci qu’on a c’est par rapport à notre salaire. C’est très peu et on n’a même pas de prise en charge sanitaire. C’est pourquoi, nous avons grevé la fois dernière », a indiqué un autre employé. Ousmane Bah, chauffeur des camions de ramassage d’immondices se plaint également.

« Ils n’ont qu’à prendre soin de nous. On n’a pas de lait, ni de vaccination. C’est nous même qui payons nos transports », a déploré un des chauffeurs de la société.

Si par le passé Conakry était considérée comme une des capitales les plus sales de l’Afrique de l’ouest, l’arrivée de Albayrak a permis de changer la donne. Les employés devraient donc bénéficier de tous les avantages pour continuer à rendre la capitale guinéenne propre, disent des observateurs.

Ibrahima BARRY

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

UMS organise un pont aérien entre Dakar et Conakry pour le transport des vaccins contre Ebola

Previous article

Labé : flambée des prix de matériaux de construction touchés par la folie des prix

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités