ActualitésFaits-divers

Insalubrité à Conakry : la capitale renoue avec ses vieux démons d’ordures

0
Des ordures assiègent la capitale Conakry
Des ordures assiègent la capitale Conakry
Votre publicité ici

Les deux sociétés en charge de la gestion des ordures avaient pris leur distance à cause du retard du paiement de leur argent par le gouvernement guinéen. Cela faisait maintenant des jours que la société Albayrak ne transporte pas les saletés des bacs à ordures, placés en bordure des routes.

Il suffit de faire un tour dans la ville de Conakry pour constater cette réalité. Sur la route Le Prince entre Hamdallaye, Bambeto et Cosa, dans la commune de Ratoma, les ordures sont à ciel ouvert entre les usagers et les citoyens. Une situation que déplore (nom du citoyen).

« Il y a les bacs à ordures qui sont remplis. On voit même les ordures par terre. Cela veut dire qu’il y a un dysfonctionnement à quelques niveaux », a dénoncé Souleymane Bah, citoyen.

Après quelques jours de grève, ce responsable au sein de la société Albayrak est revenu sur les raisons de leur arrêt d’activités de ramassage.

« C’est là où on doit décharger qu’il y a de problème. Mais finalement une solution a été trouvée entre nos responsables et le gouvernement. C’est la raison pour laquelle, ce matin on s’est jeté sur le terrain pour travailler », a indiqué Moussa Traoré, interprète de la société d’Albayrak.

Cette réalité qui salit l’image du pays n’épargne pas le centre-ville des affaires. A Kaloum, c’est le même constat dans les différents carrefours. Face à cette situation, le responsable de Communication du ministère de l’hydraulique et de l’assainissement s’est exprimé sur les causes de cet arrêt inattendu de la collecte des ordures.

« Les problèmes c’est au niveau de la décharge à la minière où Piccini à la charge de travailler. Il y avait pratiquement d’activité et à la décharge, il n’y a pas d’activité, cela veut dire qu’Albayrak qui a la charge de la collecte et du transport des déchets, il n’y aura pas la possibilité de déverser la cargaison des déchets qui arrivent », a précisé Aliou Baldé, chargé de communication du ministère de l’hydraulique et de l’assainissement.

Après cette décision gouvernementale, le ramassage des ordures par les sociétés chargées notamment Albayrak et Piccini a repris ce mardi par endroit.

Ibrahima BARRY

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Lacunes du système éducatif guinéen : l’étudiant Mourana Fofana écrit au ministre de l’éducation nationale (Lettre ouverte)

Previous article

Angola : un guinéen assassiné par des hommes armés à Luanda

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités