ActualitésLibre Opinion

« Pourquoi il y a au tant de viols en Guinée ? » [Par Mariam Chérif]

0
Mariam Chérif, chargée des affaires sociales du bureau nationale de la jeunesse du MoDeL
Mariam Chérif, chargée des affaires sociales du bureau nationale de la jeunesse du MoDeL

Ces derniers temps dans notre chère patrie la Guinée, le viol pour la plupart sur des mineurs prend des proportions inquiétantes. Il serait très difficile de donner un chiffre exact sur le nombre de viols qui sont commis sur le territoire national tant par le fait que la plupart des victimes ne portent pas plainte que parce que le viol dans le mariage n’est pas considéré comme tel.

Bref les viols non dénoncés sont probablement très élevés et surement bien plus nombreux que ceux médiatisés. S’il est impossible de répondre clairement à la question « Pourquoi y a-t-il tant de viols ? » il peut s’expliquer par un certain nombre de facteur :

Nos lois

Les lois guinéennes sont trop indulgentes avec les violeurs, certains peuvent s’en tirer avec 5 ou 10 ans d’emprisonnement ce qui les emmènent à récidiver et d’encourager les candidats.

Influences culturelles

Divers éléments favorisent et légitiment les violences sexuelles : considérer que l’homme est supérieur à la femme et qu’il a le droit d’exiger des relations sexuelles et/ou vivre dans une communauté tolérant les violences sexuelles et les condamnant peu sévèrement, etc.  Surement une mauvaise interprétation des textes religieux et héritage d’une société très patriarche.

Honneur familial et pureté sexuelle

Il arrive que des familles considèrent les femmes comme seules responsables d’une agression sexuelle, ce qui laisse les hommes impunis. Ce type de réaction a pour conséquence d’augmenter la culpabilité des femmes, en particulier dans les cultures où l’honneur familial et la virginité ont une grande importance. Dans certains milieux, on assiste parfois à des mariages précoces et forcés : Et la jeune victime se retrouve mariée à une personne qui techniquement la viole.

Pour être complet j’aimerais rajouter la banalisation de la sexualité et l’accessibilité de la pornographie surtout avec internet. La grande accessibilité de la pornographie joue un rôle dans les violences sexuelles entre mineur(e)s. Les jeunes ont accès à la pornographie de plus en plus tôt, ce qui influence leurs relations amoureuses et sexuelles. Ils développent donc de plus en plus une sexualité précoce et ont tendance à prendre ces images comme exemple pour leurs relations. Le problème les femmes acceptent très vite d’avoir des relations avec les hommes.

Ainsi les causes dégagées j’aimerais souligner une conséquence qui m’intrigue à plus d’un titre. Le viol commence à s’ancrer dans notre société comme “une culture” par le fait de sa récurrence.

Que devons-nous faire face à ce fléau ?

  • Renforcer les lois par des peines plus sévères pour les violeurs et les complices.
  • Faire un travail de sensibilisation pour faire bouger les lignes culturelles et les préjugés machistes.
  • Contrôler et réguler l’accès aux images et vidéos indécentes bien que à cause d’internet cela reste très compliqué.
  • Renforcer les programmes d’éducation sexuelle afin d’améliorer la culture de tolérance et respect entre homme et femme.
  • Mieux accompagner les ONG qui ont déjà une expérience et une expertise dans ce phénomène.

Bien sur cela est une liste de propositions pouvant compléter d’autre afin de  diminuer ́ à défaut d’éradiquer ce fléau qui gangrène nôtre société.

Mariam Cherif

Chargée des affaires sociales du bureau nationale de la jeunesse du MoDeL

Facebook Comments

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Conakry : Boubacar Diallo, étudiant en pharmacie tué à bout portant par des bandits

Previous article

Siguiri : poursuivis par des abeilles, les fidèles d’une mosquée prennent la fuite

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités