ActualitésFaits-divers

Rentrée scolaire 2020-2021 : les préparatifs s’annoncent à petit pas dans des établissements scolaires

0
Le Lycée Leopold Sedar Senghor de Yimbaya, une des meilleures écoles publiques de Matoto
Le Lycée Leopold Sedar Senghor de Yimbaya, une des meilleures écoles publiques de Matoto
Votre publicité ici

Le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation guinéen a annoncé la rentrée officielle des classes pour le 16 novembre prochain. Nombreux sont des établissements scolaires qui sont à pied d’œuvre pour préparer cette ouverture qui s’annonce en plein crise post-électorale à Conakry.

Au Lycée Léopold Sédar Senghord situé dans la commune de Matoto. Dans cet établissement, les encadreurs sont en plein préparatif pour l’ouverture des classes session 2020-2021. Les tables bancs sont déjà installés et des fiches sont affichées à la rentrée de chaque salle de classes.

« Nous sommes prêts pour l’ouverture des classes. Les dispositions pédagogiques, nous sommes à jour. Nous avons élaboré le nouvel emploi du temps. Les compositions sont terminées. Nous avons déjà fait la répartition des salles de classes. C’est ce qui est fondamentale pour une école », a déclaré Amara Balota Keita, proviseur du Lycée Léopold Sédar Senghord.

Avant le 16 novembre, Amara Balato Keita interpelle les parents d’élèves à inscrire ou réinscrire les élèves pour la reprise des cours. Et surtout, il rassure que toutes les dispositions pour lutter contre la covid-19 sont prises pour empêcher la propagation de la pandémie.

« Nous demandons aux parents que l’école est porteuse de message. Nous nous sommes des messagers. Même à la maison, nous allons conseiller nos enfants. Nous disons à chaque fois dans les classes que cette maladie est une réalité et quand vous rentrer à la maison dites à vos parents de prendre toutes les dispositions idoines pour éviter cette grave maladie. L’Etat nous a mis dans des conditions, ils nous ont équipé suffisamment en kits de lavage de main », a-t-il rassuré aux parents d’élève.

A quelques jours de la rentrée scolaire, les prix des fournitures scolaires ont grimpé à 5% dans les marchés de Conakry. Certains parents d’élèves ne savent plus à quel sein se vouer.

Ibrahima BARRY

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

La COVID-19 aggrave la situation des femmes et des filles dans les zones rurales d’Afrique

Previous article

Mali : plus de 4 milliards de francs de pertes subies dans la filière chou

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités