ActualitésPolitique

Traqué par les autorités, Sékou Koundouno jure qu’il ne va jamais se rendre à la justice

0
Sékou Koundouno, responsable stratégie et planification du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Sékou Koundouno, responsable stratégie et planification du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)

Recherché depuis le 10 novembre 2020, Sékou Koundouno, chargé des stratégies et de la planification du sein du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) vit dans la clandestinité. L’opposant acharné au 3e mandat continue pourtant de véhiculer ses opinions.

Dans une déclaration qu’il a transmise à Verite224.com, M. Koundouno jure de poursuivre le combat pour l’avènement d’une véritable démocratie en Guinée. “Je vis ce moment avec beaucoup de fierté d’être au service de la nation tout en répondant aux aspirations profondes et essentielles du souverain peuple, a-t-il dit à l’entame de son intervention. Je participe aux réunions de la Coordination et pilote en personne l’ensemble de la planification stratégique du mouvement“.

Un peu plus loin, l’activiste s’engage de ne jamais se rendre à la justice de son pays. “Je le répète, un Général ne se rend pas à ses ennemis. J’ai le soutien de toute la coordination nationale du FNDC et d’autres entités que je remercie de passage. Personne n’est Dieu, C’est Dieu qui est fort pas un groupe de despotes et d’imposteurs“, a-t-il ajouté.

D’après lui, les membres des instances dirigeantes du front anti-3e mandat pour Alpha Condé étaient préparés à mener leur combat dans la clandestinité. “Je viens d’apprendre par mon réseau d’information que sur ordre du tyran de Sékhoutoureyah qu’ils ont intensifié les parades à Conakry et provinces pour m’arrêter. Je suis réconforté que je puisse troubler le sommeil et la tranquillité d’une bande de despotes et de personnes zélées au service du mal“, s’est-il engagé.

Plusieurs grandes figures de l’opposition à une présidence à vie d’Alpha Condé dont Ousmane Gaoual, Chérif Bah, Etienne Soropogui, Foniké Mengué  croupissent en prison. Ils sont accusés de détention d’armes de guerre, de troubles à l’ordre public et d’atteinte à la sureté de l’Etat. Les autorités ont déployé d’importants moyens dans la traque de Sékou Koundouno.

Fatoumata Binta Diallo

 

Facebook Comments
Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Labé : une fille de 14 ans sauvée de justesse un mariage forcé

Previous article

Procès Foniké Mengué : Me Salif Béavogui rejette les accusations du procureur

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités