ActualitésPolitique

Procès Foniké Mengué : Me Salif Béavogui rejette les accusations du procureur

0
Me Salif Béavogui interrogé par la presse à la sortie d'une audience
Me Salif Béavogui interrogé par la presse à la sortie d'une audience

Les plaidoiries et réquisitions dans le procès du ministère public contre Oumar Sylla alias Foniké Mengué ont eu lieu ce lundi au tribunal de première instance de Mafanco (Conakry3). Le parquet a requis un an d’emprisonnement ferme contre le membre du FNDC. La défense par contre a sollicité la relaxe pure et simple de son client pour délit non constitué.

Quelques minutes après la décision de renvoi du tribunal au 14 janvier prochain, l’un des avocats de la défense Me Salifou Béavogui a accordé une interview à la presse.

«Nous sommes venus très loin pour que ce procès ait lieu. Vous-même vous avez constaté que M. Sylla était obligé de rentrer dans une grève de faim pendant quatorze (14) jours avant finalement son dossier ne soit programmé. Alors que depuis près d’un mois, le dossier était prêt pour le jugement. Car, nous avons écrit, réécrit, démarché pour que le dossier soit enrôlé, mais en vain », annoncé Me Salif Béavogui.

Selon Me Salif Béavogui, si on s’en tient au droit dans cette affaire,  leur client sera relaxé. « La défense a battu en brèche tous les arguments avancés par le parquet qui avait tenté de raccommoder, dénaturer les faits. Nous avons démontré qu’il n’y avait pas eu d’attroupement et nous avons plaidé non coupable. Donc, l’affaire a été mise en délibérée pour décision être rendue le 14 janvier 2021. Nous souhaitons que le droit sera dit et il sera purement et simplement relaxé pour délit non établi conformément à l’article 544 du code de procédure pénal », a fait savoir l’avocat.

Pour conclure ses propos, l’avocat a déclaré que le procureur a été incapable de prouver la culpabilité du prévenu.

Zézé Guilavogui

Facebook Comments
Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Traqué par les autorités, Sékou Koundouno jure qu’il ne va jamais se rendre à la justice

Previous article

Mandiana : un mort dans une bataille entre deux orpailleurs burkinabés

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités