ActualitésPolitique

Une vieille femme violée puis tuée à Labé : son assassin condamné à 15 ans de réclusion criminelle

0
Un des symboles de la justice
Un des symboles de la justice

Thierno Boubacar Diallo âgé de 28 ans et son ami Lamarana Bah ont été poursuivis hier mercredi 29 juillet au tribunal de première instance de Labé. Ils sont accusés de  viol et assassinat sur une femme nommée Diamilatou Diallo. L’acte s’est passé un samedi 26 octobre 2019 à Pillimini, dans la préfecture de Koubia.

Selon les propos de Thierno Mamadou Ciré Diallo relatés par Mediaguinee, l’époux de la victime devant la barre, sa femme l’a quitté le jour de sa disparition pour aller effectué des courses au marché hebdomadaire de Pillimini. Après 19 heures passé sans voir la trace d’elle, qui a l’habitude de rentrer tôt à la maison, son mari décide enfin de la rechercher aidé de ses voisins. Ce n’est que le lendemain matin qu’ils ont retrouvé le corps sans vie de la femme non loin du marché hebdomadaire.

Appelé à la barre pour s’expliquer, Thierno Boubacar Diallo a très vite reconnu les faits qui lui sont reprochés avec son complice Lamarana Bah. Selon lui, la victime était sa petite depuis Labé par l’intermédiaire de son co-accusé. Il dit l’avoir croisé à côté du marigot avec son ami avant de l’amener à la brousse. Plus loin, il reconnait avoir été le premier a violé sa victime avant son assassinat. Des accusations balayées d’un revers de main par Lamarana Bah. Selon lui, le jour du meurtre, il était avec un de ses amis pour des affaires sociales. Lors des enquêtes préliminaires, l’ami avec lequel il était a reconnu son alibi. C’est pour cette raison qu’il n’a pas comparu devant le tribunal criminel.

Après débats et plaidoiries, Thierno Boubacar Diallo a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle avec une période de sûreté de 10 ans.

Siradio Diallo

Facebook Comments

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Dr. Morissanda Kouyaté promet de « continuer à lutter contre les mutilations génitales féminines pour protéger les femmes et les jeunes filles »

Previous article

Tribunal de Kaloum : un jeune de 17 ans condamné pour avoir diffusé la sextape de sa copine

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités