ActualitésNos régions

URGENT/Boké : un manifestant tué par balle après l’arrivée des bérets rouges à Kolaboui

0
Des policiers et gendarmes lors d'une manifestation des jeunes (photo d'illustration)
Des policiers et gendarmes lors d'une manifestation des jeunes (photo d'illustration)
Votre publicité ici

Un jeune d’une vingtaine d’années a succombé de ses blessures par balle dans la nuit du lundi au mardi 6 octobre, à Kolaboui, une sous-préfecture de Boké. Yaya Barry était parmi les manifestants quand une balle lui a fauché suite à une intervention brusque des militaires bérets rouges.

Dans la matinée du lundi, des jeunes ont érigé des barricades et organisé des marches pour protester contre le délestage dans lequel leur localité est plongée depuis plusieurs jours. Les manifestants dénoncent des promesses non tenues par les autorités. L’année dernière, sous la médiation des personnes de bonne volonté, les cadres de l’administration avaient promis de résoudre le problème d’électricité dans la sous-préfecture de Kolaboui.

Depuis, la localité stratégique sur l’acheminement de la bauxite est plongée dans le noir. Ce lundi, des militaires lourdement armés sont intervenus pour réprimer la manifestation des jeunes. C’est au cours de cette intervention que deux manifestants ont été blessés par balle. L’un d’entre eux est mort quelques heures plus tard. Grièvement blessé, le second serait entre la vie et la mort. Jusqu’ici, le gouvernement guinéen n’a pas réagi aux protestations des jeunes.

Au lendemain de ces violences, la ville est toujours sous tension. La préfecture de Boké est régulièrement en proie à des violents affrontements. Il y a quelques semaines, un jeune a été grièvement blessé lors d’une intervention inopinée des forces de sécurité dans un lieu considéré comme abritant aux jeunes délinquants. La mort du jeune a soulevé d’importantes manifestations.

Ousmane Diallo

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Coyah : abandonnée pour n’avoir pas fait d’enfant, une femme se suicide dans une rivière  

Previous article

Plus besoin de faire campagne après une décennie à la tête de l’exécutif, la campagne est faite

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités