ActualitésNos régions

URGENT/Pita : des voleurs relâchés faute de prison

0
Des voleurs arrêtés par la police (image d'illustration)
Des voleurs arrêtés par la police (image d'illustration)
Votre publicité ici

Conséquences directe de l’incendie des symboles de l’état lors des récentes violentes d’après vote du 18 octobre dernier, deux voleurs ont été appréhendés dimanche dernier lors du marché hebdomadaire mais ont dû être relâchés faute de lieu de détention.

Commissariat de police et gendarmerie étant mis à sac avant d’être incendiés par les jeunes du coin surexcités qui se sont jetés sur tout ce qui pourrait leur faire penser à l’Etat où ses commis.

Pour Lancei Camara, jeune leader de Timbi-Madina, ce problème ne serait pas survenu , si les jeunes de la sous préfecture conjuguaient le même verbe.

Cette situation est d’autant plus dommageable que du côté de Timbi l’insécurité connait une fulgurante ascension au point où les commerçants pour parer à toute mauvaise surprise ont pris le parti de monter la garde pour protéger eux mêmes leurs commerces.

En attendant la sous préfecture de Timbi Madina comme bien d’autres localités rescapées des violences du processus électoral vivent sans autorité de l’Etat parfois et constitue un paradis pour les voleurs.

Ousmane K.

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Conakry : les prix des denrées de première nécessité montent en flèche

Previous article

Proclamation des résultats : des militaires inondent l’axe Hamdallaye-Kagbelen

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités