ActualitésLibre Opinion

ANIES, un instrument de partage de la pauvreté pour la postérité? (Opinion)

0
Le premier ministre Kassory Fofana lors de son discours à Tougué
Le premier ministre Kassory Fofana lors de son discours à Tougué
Votre publicité ici

Notre économie se porte mieux. Le gouvernement fait bien son travail. La croissance est à deux chiffres avec une macroéconomie maîtrisée. Il faut maintenant songer à la redistribution de la prospérité. Il faut faire comme l’a dit l’adage de chez nous: ” Qui laboure au soleil mange à l’ombre “. Après la semence, c’est la récolte. Il faut élaborer à cet effet, des instruments de collecte et de partage pour ne pas oublier d’autres.

C’est pourquoi, notre ingénieux et généreux Premier distributeur des fonds de misère, dans son seul et unique souci de maintenir chaque catégorie sociale dans sa dimension économique propose de reporter la pauvreté.
Cette prime d’encouragement à la pauvreté, loin d’éradiquer le phénomène encourage plutôt la classification insolente et dégradante de notre société. Riche pour toujours, pauvre à jamais. Monsieur le Premier distributeur et grand Dr agrégé, votre politique agresse notre économie, blesse des sensibilités. En distribuant vos enveloppes de galère, vous faites mal d’exposer ces pauvres avec vos caméras de la prospérité. Leurs droits et images doivent être respectés.

Sur la forme, mieux vaut soutenir des projets et initiatives de base que de jeter l’argent public comme vous le faites.
Vous l’avez dit récemment, que l’argent public brûle les doigts. Mais paradoxalement avec vous, ça brille sur vos doigts.
Les reproches sont énormes même si l’architecture reste l’une de vos plus belle créature mais ça vous manque de droiture(transparence).
Vous faites mal à notre économie. Il faut arrêter cette machine de dilapidation de nos ressources. On ne fait pas de l’aumône avec l’argent public. Ce que vous faites est une pure et grave spéculation sur la pauvreté.
Que vous êtes issu d’une famille pauvre, ce qui sous-entend que la charité bien ordonnée comme par soi-même. Avez-vous pris la part du lion? Pardon, avez-vous pris la part du pauvre?

Eh oui, ça se comprend! C’est une nouvelle forme de collaboration sociale. Le riche qui mange le pauvre et les pauvres se mangent entre eux. Mangez le pauvre (économie) paisiblement, engraissez-vous. Et laissez la pauvreté (citoyen) en paix. Ce n’est pas en changeant de lit qu’on guérit notre fièvre.
ANIES est votre nouvelle arme pour tuer notre souffrante épauvrenomie, pardon économie je veux dire. On aggrave notre situation et on accélère la pauvreté à un taux de croissance très appréciable. C’est une recommandation des intentions financières internationales non?

Par Habib Marouane Camara

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Insolite/N’Zérékoré : sa femme refuse de coucher avec lui, il se suicide d’une balle à la tête

Previous article

A Kankan, Alpha Condé maintient son intention de changer la constitution

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités