Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Audiences criminelles à Labé : l’affaire concernant deux proches du régime mise en délibéré

0

Entamées mercredi dernier, les audiences criminelles se sont poursuivies le jeudi 27 mai 2021 au TPI de Labé. Après la sentence de 10 ans de réclusion criminelle assortie de 6 ans de sureté pour le viol doublé de meurtre impliquant Chérif Bah bucheron de 23 ans, Mariama Diallo mère voilée pour infanticide en février dernier et d’une atteinte à la pudeur de trois mineurs, s’en est suivi le dossier d’incendie volontaire imputé à Mamadou Dramé à Diohé ans la Commune Rurale de Kaalan.

Le sieur a expliqué que le feu est parti de la case de son père et qu’il ne l’avait allumé pas pour des fins utiles pas criminelles mais s’en était allé prier et s’est endormi au passage, expliquant que sa marâtre a elle-même mis le feu à sa case pour mieux le charger.

Pour le ministère public, les choses sont claires et l’accusé n’a aucun exutoire et au procureur de requérir 15 ans d’emprisonnement reste à savoir si le juge donnera du poids à cette réquisition.

Après cette affaire, celle qui focalisait les attentions par son caractère politique a suivi, c’est l’affaire d’incendie volontaire et de vol aggravé concernant les sieurs Samba Camara et Thierno Aliou Mosquée Diallo, député de Labé. A la barre, pour cette affaire, c’est Abdoul Karim Barry qui est passé le premier expliquant avoir été pris avec ses amis pour un vol commis chez un certains oustaz, le jeune homme a nié tout lien avec l’incendie des maisons des deux proches du régime.

A sa prise de parole, l’avocat de la défense a estimé que le ministère public voudrait faire plonger son client pour association de malfaiteurs et vol alors qu’il n’est au plus qu’un receleur.

S’appuyant sur la plainte du sieur Samba Camara contre X dans cette affaire du fait que lui-même estimait ne pas être sur les lieux au moment des faits, la commission de l’incendie ne peut être imputée à Abdoul Karim Barry et ses compagnons contre qui il requiert deux ans de prison ferme.

Dans ces autres affaires, la sentence est tombée ce vendredi 10 ans de réclusion criminelle pour Mamadou Dramé, deux ans de prison ferme pour vol aggravé pour les trois prévenus dans l’affaire concernant les sieurs Samba Camara et Thierno Aliou Mosquée Diallo, qui ont été blanchis des charges d’incendie volontaire toutefois.

Par contumace, le Tribunal a condamné les personnes en cavale dans cette affaire à la perpétuité avec une période de sureté de 30 ans et un mandat d’arrêt sera émis à cet effet.

Ousmane K. Tounkara

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager