ActualitésPolitique

Cellou Dalein aux militants du RPG : « la politique n’est pas une religion, rejoignez l’UFDG »  

0
Cellou Dalein Diallo devant une foule de militants lors d'un meeting
Cellou Dalein Diallo devant une foule de militants lors d'un meeting
Votre publicité ici

A l’occasion de l’ouverture de la campagne de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) à Maréla ce lundi 05 octobre, Cellou Dalein Diallo, candidat aux élections présidentielles du 18 octobre a fustigé le bilan du président Alpha Condé durant ces dix dernières années notamment sur les secteurs de la réconciliation nationale et les infrastructures routières.

Accueilli par une foule compacte, le président de l’UFDG a entamé son meeting par saluer la population de Maréla pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé. Dans son discours, Cellou Dalein Diallo a qualifié de catastrophique la mandature des dix dernières années du président Alpha Condé. Pour le président du principal parti de l’opposition guinéenne, la politique de gouvernance d’Alpha Condé se repose sur la division et les promesses non réalisées.

« Alpha Condé est le champion d’Afrique en division. En Haute Guinée, il a promis de réaliser des barrages, il n’a pas fait. La Haute Guinée n’a pas eu le courant. Il n’y a pas eu un seul kilomètre de goudron de plus à ce que le président Lansana avait laissé. Ils ont tout détruit parce qu’ils n’ont rien entretenu. Regardez aujourd’hui comment sont nos routes. Nous sommes sortis de Conakry à 5 heures du matin pour être à Maréla à 18 heures. Donc, Alpha est combattu par son bilan », a-t-il déclaré.

Pour inverser cette tendance, le candidat de l’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD) mise sur la réconciliation nationale et demande aux guinéens de lui porter confiance afin qu’il accède à la magistrature suprême au soir du 18 octobre.

« Nous voulons un pays uni, où celui qui n’a rien fait du mal ne craint rien. Les mauvaises graines tout comme les bonnes sont dans toutes les communautés. C’est pourquoi il faut confier la gestion du pays aux bonnes personnes. A ceux qui ne mentent pas, ne volent pas et tiennent pas des fausses promesses. Mais, voilà ce qu’on a eu avec Alpha Condé. Alors, allez-y dire aux militants du RPG que si on te trahi une fois, deux fois, il faut changer parce que la politique n’est pas une religion », a ajouté le président de l’UFDG devant ses militants et sympathisants.

Abdourahmane Diallo

(00224) 621 28 03 88      

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Alpha Condé s’attaque à El hadj Sékhouna Soumah : « on m’a dit qu’il n’est pas un homme de parole »

Previous article

Présidentielle 2020 : Alpha Condé rattrapé par la vieillesse

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités