Toutes les infos en direct sur la Guinée

Conakry : le Centre de Formation en Couture (CFC) Sogoré lance officiellement ses activités

1

Dans l’optique d’apporter son expertise à la mode guinéenne, le Centre de formation en couture (CFC) Sogoré situé à Hamdallaye-Concasseur, dans la commune de Ratoma a lancé officiellement ses activités. La cérémonie a réuni ce samedi 20 mars le personnel du centre, leurs partenaires et les apprenants.

Financé par le PNUD à travers le programme INTEGRA avec l’appui technique de Toogeuda, ce centre de formation professionnel en couture se donne pour objectif de former une nouvelle génération de praticiens de l’habillement capable de s’insérer dans le milieu socio-professionnel mais aussi de se prendre en charge pour parvenir à la création de leur propre entreprise.

Lors du lancement du Centre de Formation en Couture (CFC) Sogoré
Lors du lancement du Centre de Formation en Couture (CFC) Sogoré

Satisfait de la réalisation de son rêve grâce à ses partenaires, le PDG du CFC Sogoré est revenu sur ses motivations de mettre en place ce centre de formation en couture qui regroupe à ce jour des filles et des garçons. « J’ai créé ce centre pour lutter contre l’immigration clandestine, le mariage précoce chez les jeunes filles et lutter contre le chômage. C’est encore pour montrer aux jeunes que même si on n’a pas de diplômes, on peut entreprendre », a laissé entendre Mamadou Saliou Barry avant de promettre à ses partenaires l’utilisation à bon escient des fonds obtenus.

Au sein du CFC Sogoré, un certain nombre de  programmes de perfectionnement en faveur des professionnels de l’habillement sous forme d’enseignement modulaire permettant de renforcer et de consolider leurs connaissances sur le plan technique et managérial sont mis en place. Ce sont entre autres l’assistance des apprenants stagiaires jusqu’à leur insertion en entreprise, l’encadrement des sortants désirant créer leur propre entreprise, l’aide au développement de l’esprit d’entreprise, au renforcement de capacités et à l’incubation d’activités naissantes et la promotion de la formation continue des formateurs en coutures.

Couturier de profession et formateur pendant des années en Côte d’ivoire avant de revenir en Guinée, Maître Ousmane Kouyaté, formateur principal au CFC Sogoré parle du programme d’enseignement et des conditions d’accessibilité. « Nous enseignons la théorie comme la pratique, parce que nous avons constaté chez nous aujourd’hui que le style manque et la bonne couture aussi. Donc, c’est ce défi que nous voulons relever et bien entendu en accompagnant ces jeunes pour leur permettre de se prendre en charge. Pour accéder, on demande un extrait de naissance, quatre photos d’identité et ensuite faire un test pour voir si vous avez le niveau afin de vous classer si c’est en première année, deuxième année ou troisième année », a-t-il dit.

Présent à cette cérémonie inaugurale, le coordinateur du programme INTEGRA a commencé par saluer et remercier tous les acteurs qui se sont impliqués dans l’accompagnement du projet de CFC Sogoré jusqu’à sa réalisation avant d’inciter son fondateur à redoubler d’efforts pour rendre autonome son centre.

« Il faut maintenant penser au business modèle derrière pour que ce centre devienne quelque chose d’autonome qui n’est pas seulement supporté ou accompagné par des partenaires au développement, mais une initiative économique qui va créer non seulement des opportunités d’emplois pour des jeunes guinéens, qui va contribuer au rayonnement de notre culture et aussi du textile guinéen », a lancé Elhadj Mamadou Diallo.

Abdourahmane Diallo pour Verite224.com

(00224) 621 28 03 88

1 commentaire
  1. Kourouma Mohamed dit

    Je veut inscrit ma femme

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager