Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

COVID-19 : la jeunesse citoyenne offre des kits sanitaires à la sous-préfecture de Gongoret (Mamou)

0

La Jeunesse Citoyenne (JC), en association avec l’Union des jeunes patriotes pour le développement de Gongoret ( UJPDG), était en conférence de presse ce jeudi 16 avril 2020,  à Conakry, afin de déployer une mission à l’intérieur du pays dans la ville carrefour (Mamou),  précisément à Gongoret pour la sensibilisation des citoyens sur les dangers du COVID-19.

Abdourahmane Bella Bah, président de la Jeunesse citoyenne déploré du fait la pandémie du Covid-19 a atteint une proportion très inquiétante dans le pays. « Pour éviter sa propagation on se dit en lieu et place ,il est nécessaire de penser à l’intérieur du pays. Tout en sensibilisant la population de la localité de s’impliquer activement afin de limiter les déplacements, respecter la distanciation sociale, se laver régulièrement les mains pour ne pas que la maladie puisse arriver là-bas. C’est vrai que Conakry est confiné la rentrée et les sorties sont difficiles. Mais, bien avant il y a eu des mouvements des citoyens à l’intérieur du pays. Donc c’est dans ce cadre-là qu’il y a eu des cas du Covid-19,  à Labé et dans certaines préfectures du pays. Raison pour laquelle nous allons mettre une délégation en place pour aller doter  des populations des 4 districts de la sous-préfecture de Gongoret des kits sanitaires composés de  40 seaux et un carton de savons Diama« , a dit Bella Bah.

D’après lui, suite à la progression de l’épidémie qui a atteint 438 cas confirmés, 49 guéris et un décès, le président de la jeunesse citoyenne a lancé un appel pressant aux personnes de bonnes volontés et à l’État guinéen : « nous appelons toutes les associations, les organisations, les personnes de bonne volontés de s’impliquer activement. Mais, aussi on profite de l’occasion pour lancer un appel à l’État. Aujourd’hui la situation du Covid-19, fait que l’extrême pauvreté est en train de prendre de l’ampleur sur le terrain un citoyen qui se trouvait à Mamou qui faisait des petites cultures maraîcher qui revendait à Conakry, n’arrive plus à faire quasiment. Plus 60% des guinéens ont 1 dollars par jour imaginer faire des jours sans aucune activité ce que ça peut faire comme impact. Donc l’État doit baisser le prix du litre de carburant à 5000fg à la pompe, pour assister les citoyens, mais au-delà de ça de subventionner les denrées de premières nécessités le riz, le sucre et la farine dont les prix ont flambé« , lance l’activiste de la société guinéenne.

De son côté Ibrahima Diallo, représentant de l’Union des jeunes patriotes pour le développement de Gongoret (UJPDG), a fait savoir que le covid-19 est un problème mondial qui fait des ravages dans le monde. « Nous sommes venus ici aujourd’hui pour recevoir un don qui nous a été accordé par la jeunesse citoyenne. Le président m’a chargé de vous informer que tous les membres sont vraiment contents de ce geste. On a prévu encore des campagnes de sensibilisation dans les familles pour appeler nos parents à respecter les consignes liées à l’épidémie et  les dire que la maladie est vraiment réelle« , souligne-t-il.

Gongoret est composé de quatre districts : Gongoret centre, Dougoulin, Koulou et Koukou.

Zeze Guilavogui

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager