Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Guinée/Journée mondiale de la santé : l’accès aux soins et leur qualité à l’aune des citoyens

0

Le 7 avril de chaque année est célébrée au plan international, la journée internationale de l’accès à la santé. Dans la région de Labé, si l’on se fie aux propos du Directeur régional de la santé des acquis sont enregistrés.

« L’OMS a proposé cette journée pour voir quelles sont les conditions créées par les Etats pour que chacun ait accès à des soins de qualité ce qui signifie des structures sanitaires de qualité et une couverture sanitaire universelle… »

De l’avis du Directeur régional de la santé (DRS), bien de maladies sont aujourd’hui prises en charge par l’Etat parmi lesquelles : le paludisme, la tuberculose ou les maladies diarrhéiques à travers moult projets ou programmes, aussi des relais communautaires ont été formés pour les soins primaires et les TDR d’urgence, chose toute qui constitue un pas dans la quête de stratégies avancées pour atteindre la performance du système de santé guinéen.

Chez les citoyens, l’accès aux soins et la qualité des soins est différemment vu. Pour Abdourahmane Sow, agent de développement, de nos jours, les centres et postes de santé et des projets qui agissent en faveur des plus démunis existent et sont la preuve que plus d’aides sont parvenus au secteur de la santé ces dernières années.

Mamadou Alpha pointe lui un doigt sur la réticence des malades à fréquenter les structures sanitaires de peur de se faire diagnostiquer un covid-19, pourtant lui et les siens n’hésiteront pas d’y aller à chaque nécessité prévient-il.

Une jeune dame anonyme nous a clairement expliqué qu’elle préfère les cliniques privées mais n’empêche qu’elle a pu constater certains faits ayant été au chevet de sa cousine malade dans une structure de santé publique.

Elle trouve que sa cousine qui avait une fracture au niveau de la jambe a reçu les meilleurs soins possibles et qu’elle s’est remise sans soucis mais que la seule chose qui cloche et le manque d’hygiène des latrines dont les garde-malades n’utilisent pas comme il se doit.

Ousmane K. Tounkara

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager