ActualitésSports & Culture

Littérature : sortie du livre “Devenir africain, mon triste sourire” d’Almamy Kalla Bangoura ( AKB)

0
La couverture du livre "Devenir africain, mon triste" d'Almamy Kalla Bangoura (AKB)
La couverture du livre "Devenir africain, mon triste" d'Almamy Kalla Bangoura (AKB)
Votre publicité ici

Ce recueil poétique publié aux éditions Edilivre France le 03 décembre dernier par Almamy Kalla Bangoura est désormais disponible en Europe, Amérique, Asie et au Maghreb. Dans le livre, l’auteur exprime d’une part son sentiment de fierté d’être africain mais aussi son amertume de voir le continent africain confronté aux innombrables difficultés qui empêchent son développement.

« Cette oeuvre est le fruit d’une envie d’extériorisation, l’expression d’un fort amour vis-à-vis de la terre africaine, mais aussi l’expression d’une certaine désillusion qui pousse à la révolte. Avec des mots parfois doux, parfois forts et un peu drôles, l’auteur fascine à travers des textes dans lesquels les mots se bousculent entre eux. Une grande sensation vibratoire à la lecture de chaque vers décrivant la réalité de notre société. Défendant le panafricanisme et se croyant enfermé dans une spirale infernale de par les mauvaises décisions prises par ceux qui décident de tout au détriment du peuple historique d’Afrique, l’auteur se déchaîne à travers sa plume pour faire entendre les pensées qui grognent au fond de son cœur, il montre son envie de voir les choses autrement », mentionne le résumée du livre.

Ce recueil poétique que l’auteur dédie à sa défunte mère est vendu à 12,50 € la version papier et à 4,99 € la version numérique. Il sera également disponible sur Amazon à partir de mi-décembre, rassure le littéraire.

Almamy Kalla BANGOURA, connu avec les initiales de son nom, AKB est né à Conakry le 21 juillet 1993. Très jeune déjà, en 2009, il commença à s’essayer en écriture par une simple passion à force de beaucoup lire. Attiré par la littérature, il s’oriente vers les sciences exactes et techniques. Il fréquenta plusieurs écoles de la haute banlieue de la capitale guinéenne, dont l’école primaire Nimba Eliza, le collège Racine et le lycée Providence avant d’accéder à l’ISSEG (Institut supérieur des sciences de l’éducation de Guinée), au département des PCL/sciences (professeur des collèges et lycées) en mathématiques et physique. Il séjourna également au Royaume du Maroc pour des études techniques en exploitation logistique, puis finalement en France, où il vit actuellement dans le cadre de ses études et travaux de recherche.

Abdourahmane Diallo              

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Alpha Condé de plus en plus isolé : vers l’exclusion du RPG au sein de l’Internationale Socialiste ?

Previous article

L’ISMGB en visite sur le site minier d’AMR dans le cadre de 5 années de collaboration

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités