Toutes les infos en direct sur la Guinée
la-CNSS

Madifing Diané : « le FNDC n’est qu’une ONG non autorisée… »

0

Le gouverneur Madifing Diané dans une exclusivité accordée à des confrères avait abordé plusieurs aspects de son administration et de son rapport avec ses gouvernés parmi lesquels, la fuite des administrateurs territoriaux au moment les plus forts de la crise impulsée par le FNDC, vent debout contre un troisième mandat d’Alpha Condé.

Dans les lignes qui suivent, le gouverneur parle de l’étiquette de région instable qu’on colle à la région qu’il pilote, l’UFDG qui s’est faite petite dans le FNDC selon lui et l’échec du rallye-touristes que tout le monde y compris son directeur du secteur lui imputait.

« Depuis les évènements du FNDC jusqu’aujourd’hui, aucun ambassadeur n’est venu visiter  cette région, c’est eux qui le disent, la région est dangereuse, incertaine.

L’ambassadeur des Etats-Unis qui vient de mourir, il était à 48 h de venir nous visiter quand ces évènements ont éclaté, il a pu me joindre pour me dire de prendre en charge ses compatriotes…

Le FNDC, n’est qu’une ONG non autorisée, le deuxième parti du pays, un parti aussi important que l’UFDG qui accepte se fondre dans une ONG qualifiée d’apolitique, qui renonce à son droit pour saccager sa région parce que c’est le fief de l’UFDG…

Aucun acteur ne peut avoir la prétention de pouvoir sécuriser 660 étrangers sur ce sol dans le climat que nous connaissions à l’époque… »

Madifing Diané a rappelé qu’en 1981 sous la révolution qui vivait ses dernières heures, en tant que chef de suret, il a été le premier à organiser la réception d’un rallye notamment avec l’icone de l’époque Thierry Sabine.

Ousmane Tounkara

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies
Partager