ActualitésNos régions

Mamou : plusieurs violeurs et pédophiles condamnés à des lourdes peines   

0
Dans les locaux du Tribunal de première instance de Mamou
Dans les locaux du Tribunal de première instance de Mamou
Votre publicité ici

Le Tribunal de première instance de Mamou a siégé hier, mercredi 2 décembre dans sa chambre criminelle, autour des affaires de viol, de pédophilie et des infractions connexes. Dans sa délibération, plusieurs personnes ont été reconnues coupables et condamnées à des peines allant de 5 à 10 ans d’emprisonnement.

Sur un procès qui a duré environ 9 heures de temps pour neuf dossiers criminels inscrits au rôle, les débats ont eu lieu de façon contradictoire entre la partie civile et celle de la défense. A l’issu des débats, la plupart des accusés ont été reconnues coupables des faits de viol et de pédophilie, et d’autres aussi ont été acquittés pour faute de preuves. Joint au téléphone par un journaliste de Verite224, l’avocat de la défense a détaillé les différents verdicts qui ont été prononcés par le Tribunal et les personnes concernées.

Maitre Abdoulaye Keïta, avocat au Barreau

Maitre Abdoulaye Keïta, avocat au Barreau

« Amadou Tély Barry, arrêté pour viol, a été condamné à 10 ans de prison ferme. Bangaly Camara, arrêté pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme. Boubacar Diallo, arrêté pour viol, condamné à 10 ans de prison ferme. Mamadou Moussa Barry, mis sous mandat de dépôt le 27 mai 2020 pour viol et pédophilie, a été condamné aussi à 10 ans de prison ferme. Amadou Diallo, arrêté aussi pour viol, a été condamné à 5 ans de prison ferme. Mamadou Bhoye Barry, poursuivi pour viol, coups et blessures a été acquitté pour faute de preuves. Alhassane Bah, mis sous mandat de dépôt le 6 août 2020 pour meurtre a été aussi acquitté. Sory Bailo Barry, poursuivi pour viol, mais le dossier a été renvoyé jusqu’au 16 décembre pour un transport judiciaire à l’hôtel où la fille a été violée. Thierno Ibrahima Ly, arrêté aussi pour viol, mais l’accusé était malade », a résumé Maitre Abdoulaye Keïta, avocat au Barreau.

Abdourahmane Diallo

(00224) 621 28 03 88

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Fêtes de fin d’année : Diamond Platnumz revient en Guinée pour quatre concerts

Previous article

Éducation : le PM inaugure des infrastructures universitaires à l’Université Gamal

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités