ActualitésLibre Opinion

Organisation et gestion des manifestations : la Guinée doit prendre conscience

0
Aliou Baldé
Aliou Baldé
Votre publicité ici

Chaque année, le pays enregistre au moins trois manifestations violentes. Ces évènements se terminent en général par des pertes en vies humaines, destructions de biens et arrestations arbitraires. Le tout sous le regard complice d’une partie de la société, qui voit en ces situations dramatiques, le moyen de dire à l’Etat qu’ils ne sont pas satisfaits de la gouvernance.

Préserver la sécurité des populations est sans doute l’un des plus gros défis de notre époque. Nous avons connu des années noires, tristes et douloureuses. Jamais, on n’a senti le besoin de voir notre justice bouger comme c’est le cas aujourd’hui. On la réclame pour réparer les graves violations des droits de l’Homme souvent constatées, lors des contestations sociales et politiques. Ces violations peuvent être l’œuvre des manifestants, tout comme elles peuvent être l’œuvre des hommes en uniformes.

Peut-être que le monde sera meilleur si on sensibilise davantage les Hommes politiques et les forces de sécurités. Amenons nos compatriotes à prendre conscience de l’ampleur et de la gravité des manifestations incontrôlées. Il ne s’agit de savoir qui a raison et qui a tort. L’important, c’est de trouver les moyens de mettre fin aux violences à la fois incompréhensibles et inacceptables. L’engagement politique n’a de sens que, s’il donne l’occasion de contribuer à renforcer la justice et la liberté.

Il faut donc contrôler nos émotions et poser les diagnostics. A l’heure actuelle, il est difficile de s’entendre sur le processus électoral. Ce qui conduit aux tensions que nous connaissons. Mais le plus urgent, c’est de s’écouter et à partir de ce moment là, il y aura probablement une approche quasi consensuelle pour montrer aux Guinéens qu’on est soucieux de leur sécurité.

L’intelligence politique commande que chacun devienne plus attentif, surtout sur la situation des jeunes, qui se font tuer pour ce qu’ils croient. Ces tueries doivent s’arrêter. Car, notre quotidien et notre avenir dépendent uniquement de notre bon sens. Les jeunes doivent  être en position d’acteurs et savoir utiliser  leur  intelligence pour résoudre les problèmes de notre pays. Notre diversité est notre force !

De Baldé Aliou

Membre du comité exécutif national du Parti GRUP

E-mail : aminabalde19@yahoo.com

+224 660 666 868

Facebook Comments

Votre publicité ici

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Afrimalin.com s’engage dans la seconde phase de son développement

Previous article

Guinée : les lieux de culte ouvrent de façon définitive

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités