ActualitésLibre Opinion

Présidentielle du 18 octobre : l’opposition, partira ou partira pas ?

0
Cellou Dalein Diallo, Président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)
Cellou Dalein Diallo, Président de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)

L’opposition se retrouve dans un schéma classique d’adversité politique entre les leaders au regard des intérêts personnels visés par certains d’entre eux qui , manquent de conviction dans le combat pour battre une véritable alternance démocratique.

Pour mettre fin à cette gouvernance divisioniste (( diviser pour régner )) préparée et entretenue par un clan mafieux tapi sous une ombrelle. Clan qui agit au nom du chef de l’état pour leurs intérêts égoïstes au détriment de l’avenir de la nation et des ses fils et filles.

Chers leaders, Alpha Condé s’est toujours venté d’avoir roulé l’opposition dans la farine à cause de l’incohérence de certains parmi vous. Participer à cette élection dans les conditions actuelles c’est trahir les martyrs de la démocratie.

Montrez aux familles des victimes , que ceux qui sont morts ne sont pas morts pour rien , honorez leur mémoire est une grandeur et de la responsabilité de tous vous en premier.

Le peuple est le seul instrument souverain d’une nation.

Imrana Diallo, membre de la cellule de communication du MoDeL.

Facebook Comments

Redacteur en chef Verite224.com
https://verite224.com Toutes les infos en direct sur la Guinée #kibaro #Guinee Lisez et partagez nos articles vous avez une informations contactez-nous

Le manque d’alternance pacifique est un des symptômes qui nourrit la déception et la violence

Previous article

Hawa Béavogui prend les commandes du ministère droits et autonomisation des femmes

Next article

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in Actualités